Étiquette : histoire du rhum

Le Rhum dans la Prohibition en Amérique du Nord (1920-1933)

La question de la prohibition commence à se poser en Amérique du Nord au cours XIXème siècle. Il s’agit d’un mouvement de fond, conservateur initié par les femmes qui se plaignent notamment de voir leurs maris dépenser l’argent gagné dans l’alcool.

Trinidad : des français à l’origine du sucre local (3/3)

Si la production était dominée par les Français, le commerce l’était par les Anglais, qui avaient notamment une base commerciale à Grenade, et les Américains. Ils possédaient des agents commerciaux à Port d’Espagne, qui importaient des esclaves et des produits manufacturés continentaux, en échange de la production de coloniale de Trinidad.

Trinidad : des français à l’origine du sucre local (1/3)

L’Histoire de Trinidad est un condensé de l’Histoire coloniale européenne dont les Amérindiens et les esclaves Africains furent les victimes principales. Cette tragédie coloniale a la particularité d’être extrêmement lente à Trinidad jusqu’à la fin du XVIIIème siècle puis de connaître une accélération remarquable, au sens premier du terme, entre 1777, date à laquelle les Français investissent l’île, et 1804 date à laquelle est y introduit le premier moulin à vapeur.

Le Rhum des Antilles françaises, du Père du Tertre au Père Labat

C’est Jean-Baptiste du Tertre qui, le premier, décrit la fabrication du rhum français. Entre 1640 et 1657, il effectue plusieurs voyages aux Antilles et, en 1667, présente le tafia, sans le nommer, dans son Histoire générale des Antilles habitées par les François qui reprend les écrits d’un premier récit de voyage de 1654

preloader