La brève histoire du rhum #4 : Le Rhum, de la fraude à la prison

Nous sommes en 1916. Le rhum alimente principalement le front, et dans une moindre mesure le marché intérieur où il se vend à 7 francs la bouteille.

Histoire du rhumTrois petit malins, François Moutot, René Bernaudeau et Pierre Roux, trouvèrent le moyen de vendre aux tenanciers de bar, du rhum à 2 francs 50 le litre ! Enfin c’est ce qu’ils faisaient croire en procédant ainsi :
- Les démarcheurs entraient dans un bar pour proposer au patron du vrai et bon rhum, à 2 francs 50 le litre.

Le patron goûtait, était séduit puis commandait plusieurs bombonnes de rhum
- Les trois compères revenaient plus tard pour effectuer la livraison. Le patron goûtait le contenu des bonbonnes, constatait que c’était du rhum, payait et l’affaire était conclue
Le vendeur s’apercevait plus tard que le rhum s’était transformé en eau…

C’était quoi le « truc », comme on dirait lorsqu’on regarde un numéro de magie ?
 Chaque bonbonne était en fait remplie d’eau dès le départ. Remplie ? presque…Dans le goulot était inséré un tube spécial qui, lui, contenait du vrai rhum, juste de quoi effectuer la vérification de la marchandise lors de la vente.

Après avoir arnaqué une dizaine de commerçants, en effectuant soit dit en passant un bénéfice de 100% par vente, les trois compères furent condamnés à 8 mois de prison.

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader