La brève histoire du rhum #1 : Les concours du rhum

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0

Parmi les multiples polémiques qui agitent le petit milieu du rhum. Il y a en une qui concerne les concours ainsi que les médailles attribuées. Il y aurait trop de médailles attribuées aujourd’hui, pour leur conférer une quelconque valeur.

Pour apporter un éclairage historique, voici le palmarès des rhums, uniquement de Martinique, à l’Exposition universelle de Paris en 1878 :

Médailles d’or
Rhums Dariste
Rhums Cornette de Venancourt
Rhums Héritiers Pécoul

Médailles d’argent


Rhum et Tafia vieux Rousseau
Tafia nouveau Albert
Rhum D. Gradis et fils
Rhums et Eaux-de-vie diverses Assier de Pompignan
Tafia Jusselain
Rhum et Tafia Molinard
Rhum et Tafia Lacaze Pounçon
Rhum et Tafia Hurard
Tafia Société anonyme du Robert
Rhum nouveau et vieux Littée frères
Tafia Fortier (Trinité)
Rhum et Tafia Crassous
Rhum Marry
Rhum O’Lanyer
Rhum Quennesson

Médailles de Bronze

Rhum Cheneaux
Rhum Duquesnay
Tafia Jaham
Rhum Société anonyme de Ste-Marie
Tafia Baron de Lareinty
Rhum Harouard et Cie
Eau-de-vie de cannes Quennesson

Mentions


Rhum Bougenot
Rhum Beaudu
Rhum Collin
Rhum Coulon
Tafia Lalaurelle

A vous de voir si les choses ont évolué. Il faut tenir compte qu’il y avait beaucoup beaucoup plus de distilleries aux Antilles françaises à l’époque. Y avait-il autant de rhums étrangers présentés aux différents concours, qu’aujourd’hui ?

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn0
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader