Dossier: l’âge des rhums

Tito Cordero

En matière de vieillissement, on peut dire qu’une année passée sous les tropiques correspond à deux ou trois années en Europe. Les journées chaudes et ensoleillées tout au long de l’année entraînent une accélération, tandis qu’en Europe, le vieillissement s’arrête presque durant la saison froide.

Lorena Vásquez Ampié, Master blender de Zacapa, Guatemala

Les conditions de vieillissement ont une grande influence sur le rhum. Comme Zacapa vieillit à haute altitude, le climat plus froid l’aide à se relaxer durant ce processus. La part des anges y est réduite mais avec nos techniques spécifiques, grâce à notre propre système de solera, cette part des anges est accrue. Aussi le climat influence les caractéristiques organoleptiques du rhum. Les différents types de fûts jouent également un grand rôle.

Frank Ward, Président du WIRSPA, Barbade

Les règlementations de la Communauté Caribéenne, des Etats-Unis, du Canada et de l’Union Européenne exigent que mention d’âge sur l’étiquette soit celle de la plus jeune eau-de-vie entrant dans l’assemblage. L’Association des Producteurs de Rhum des Caraïbes (WIRSPA) adhère à ce principe qui garantit une meilleure information…

Laurent Broc, Directeur de la distillerie Savanna, La Réunion

Les rhums vieillissent plus vite sous les tropiques grâce à une température moyenne annuelle plus élevée. La part des anges en est une mesure objective mais ce n’est pas le seul critère. L’humidité, tout comme en Europe, est très importante car elle agit sur les transferts entre l’intérieur et l’extérieur du fût.

John Barrett, Propriétaire de Bristol Spirits, négociant britannique

On considère généralement qu’un rhum vieillit deux fois plus vite sous les tropiques que dans les chais européens plus froids. La part des anges est un facteur financier à prendre en considération en tant que perte directe et en tant que coût d’opération lorsque l’on doit ouiller, remettre à niveau les fûts pour réduire l’évaporation.

François Longueteau, Directeur de la distillerie Longueteau, Guadeloupe

Nous avons aux Antilles une influence non négligeable du climat, la température et l’humidité ambiante agissent sur le vieillissement. Nous disposons d’un chai de vieillissement humide qui va agir directement sur la perte alcoolique mais également sur le volume puisque la part des anges est comprise entre 8 et 9% par an.

Marc Sassier, Responsable de la production de Saint James, Martinique

Aux Antilles il n’y a pas d’hiver mais au contraire une température annuelle supérieure à 17°C. Sachant que les réactions (bio)chimiques sont plus rapides lorsque la température augmente, on comprend aisément que l’évolution d’un rhum est plus rapide et l’évaporation ainsi que la micro-oxydation à travers le bois s’en trouvent accentuées.