Trinidad : des français à l’origine du sucre local (2/3)

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Pour résumer, jusqu’aux années 1780, Trinidad, colonie d’ailleurs dépendante du Venezuela, était une colonie misérable, négligée et marginale. L’Empire espagnol était beaucoup trop vaste, et la flotte commerciale beaucoup trop faible, pour assurer le développement de tous ses territoires.

Le roi d’Espagne Charles III, conscient de ces multiples faiblesses, décide de libéraliser son Empire colonial. A partir de 1765, le commerce direct entre l’Espagne et ses colonies s’ouvre avec un abaissement progressif des barrières douanières. Trinidad profite de ce mouvement. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader