Étiquette : canne à sucre

Trinidad : des français à l’origine du sucre local (3/3)

Si la production était dominée par les Français, le commerce l’était par les Anglais, qui avaient notamment une base commerciale à Grenade, et les Américains. Ils possédaient des agents commerciaux à Port d’Espagne, qui importaient des esclaves et des produits manufacturés continentaux, en échange de la production de coloniale de Trinidad.

Trinidad : des français à l’origine du sucre local (1/3)

L’Histoire de Trinidad est un condensé de l’Histoire coloniale européenne dont les Amérindiens et les esclaves Africains furent les victimes principales. Cette tragédie coloniale a la particularité d’être extrêmement lente à Trinidad jusqu’à la fin du XVIIIème siècle puis de connaître une accélération remarquable, au sens premier du terme, entre 1777, date à laquelle les Français investissent l’île, et 1804 date à laquelle est y introduit le premier moulin à vapeur.

A1710 : Rencontre avec Yves Assier de Pompignan

Je suis un entrepreneur martiniquais de 50 ans, passionné par son pays et par l’un de ses plus beaux joyaux : le rhum ! Mon père était ingénieur agronome, spécialiste de la canne et il fût directeur du centre technique de la canne et du sucre pendant 25 ans, j’ai donc été «sous perfusion » dès ma plus tendre enfance.

Rencontre avec Mario Navarro

Mario Navarro : Je suis un citoyen du monde, une personne qui cherche le meilleur des différentes cultures. J’ai grandi en France et mûri en République Tchèque mais je me suis toujours considéré latino-américain, je suis très fier de mes racines (NDLR : Chili), de ma culture et de mes gens.

La distillerie du soleil, Nouvelle Calédonie

L’histoire de la nouvelle Calédonie avec la canne à sucre restait celle d’une histoire qui ne s’était pas bien terminée. Commencée en 1860, à la faveur d’une crise sucrière à la Réunion, elle s’était achevée au début du 20ème siècle par la fermeture de la dernière usine sur les 7 qui avaient vu le jour.

preloader