Bilan de la dernière campagne en terres agricoles #5 Madère, une bonne année malgré le Covid 19

L’île portugaise de Madère est le seul producteur de rhum agricole non français. En 2019/2020, la récolte a été bonne tant en quantité qu’en qualité. Entretien avec Paula Jardim Duarte, présidente de l’lVBAM, l’Institut des Vins de Madère, qui gère aussi la communication et effectue les contrôles qualité pour les rhums de l’île.

Madère

Rumporter : Comment s’est déroulée la campagne de récolte de canne cette année ?

Paula Jardim Duarte : Il y avait une pénurie de main-d’œuvre due aux restrictions imposées par la pandémie Covid 19 qui a frappé au moment où les moulins à canne fonctionnaient. Certaines usines ont dû repousser certains travaux en raison de la situation mais globalement la campagne n’a pas été pénalisée.

R : Avez-vous dû faire face à des ennuis particuliers (insectes, sécheresse, fortes pluies …) ? Quid de la qualité et de la quantité ?

PJD : Malgré le fait que la culture de la canne à sucre ait été en proie à certaines maladies, cette année les conditions phytosanitaires ont été bonnes ainsi que les conditions météorologiques. Cette année, le degré saccharimétrique moyen était de 19,4º Brix, montrant ainsi la bonne qualité de la canne à sucre. Nous avons distillé environ 363 045,62 LAP de « Rum agricola da Madeira ».

R : Quels sont les principaux pays où vous exportez votre rhum ?

PJD : Les principaux marchés d’exportation du rhum de Madère agricole sont : la France, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Allemagne et le Danemark. En termes de pays tiers, les USA et le Japon.

 


Voir le bilan complet


 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader