Bilan de la dernière campagne en terres agricoles #3 : La Réunion, une année dans la norme

A la Réunion, la campagne de la canne s’étire lors de la saison dite fraîche, c’est-à-dire de juillet à novembre voire décembre.

La Réunion

En ce mois de juillet 2020, les Réunionnais portaient donc un regard déjà lointain sur la récolte 2019. Chaque année, la campagne mobilise quelque 3 500 planteurs et l’immense majorité de la canne à sucre récoltée (environ 800 000 tonnes) est envoyée aux usines de transformation en sucre.

La mélasse est ensuite mise à fermenter puis distillée pour faire du rhum. “Le rhum agricole représente 800 à 1 000 HLAP (hectolitres d’alcool pur) en rhum contre entre 90 000 et 100 000 HLAP pour le rhum de mélasse”, nous informe Jérôme Isautier, un des seuls rhumiers de l’île de l’océan Indien à distiller à la fois de la mélasse (en grande majorité) et du jus de canne.

En 2019, la Réunion a dû faire face à une climatologie plutôt dans la norme. “En 2018, nous avions reçu 972 ml de pluie en 99 jours et en 2019, 976 ml de pluie en 74 jours, sachant qu’une année normale c’est 940 ml, l’année a donc été moins sèche qu’elle en avait l’air”, raconte Jérôme Isautier. “Quant au niveau de richesse (Brix), il était de 2,2 en 2019 contre 2,6 en 2018 chez nous”

 


Voir le bilan complet


 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader