Dossier – Le rhum à La Réunion #10 : Le Rhum à la Réunion, Conclusion générale


– VOIR LE DOSSIER COMPLET –


Vers un avenir unitaire ?

Aujourd’hui chaque distillerie ou future distillerie a sa stratégie propre. Néanmoins des accords émergent entre elles.

Chacune sait qu’il faut continuer à améliorer l’image du rhum. Le travail a commencé en 2008 avec la « Saga du Rhum » qui emboîtait le pas au Musée Stella Matutina, installé dans l’ancienne sucrerie éponyme, qui se concentrait, lui, depuis 1991 sur l’histoire du sucre. Mais la culture ainsi que la reconnaissance du rhum passent aujourd’hui par la territorialité. Le rhum de la Réunion, Charrette mis à part, n’a pas encore imposé son identité au-delà de ses frontières, comme c’est le cas pour les rhums antillais. Conscients de cela, les producteurs tentent par exemple d’obtenir une Indication Géographique pour le rhum arrangé produit sur l’île. Mais cela ne sera pas suffisant.

Que cela soit Isautier, Rivière du Mât ou Savanna, qui produisent déjà un rhum de qualité qui s’exporte, en association avec tous les professionnels de la filière, tous doivent travailler sur la marque « Réunion » et présenter un visage uni à l’extérieur, notamment dans les négociations relatives au rhum. L’unité serait également de mise pour le rhum agricole. Celui-ci représente moins de 1% de la production.

Et pourtant, les producteurs et futurs producteurs militent pour obtenir un petit contingent de rhum agricole. La Réunion a aussi son mot à dire sur le sujet car chaque distillerie en vend aujourd’hui sous sa propre marque. Mais un contingent spécifique de rhum agricole bénéficierait-il à toutes les distilleries, artisanales incluses ? Les événements évoluent rapidement en la matière.

Et les amateurs réunionnais ? Ils se structurent aussi. Laurent Bussert et Florian Bossart ont créé sur Facebook le «Rhum Club 974» et effectuent les démarches pour fonder l’association qui en découle. Les deux premières réunions se sont tenues les 11 octobre et 15 novembre 2019.

Remerciements :

Jérôme Isautier, Président Directeur Général d’Isautier
Cyrille Isautier, Directeur des Rhums et Punchs Isautier
Emilie Carpaye, Chargée de recherches et de vulgarisation à la Saga du Rhum
Nathalie Hoarau, Directrice d’exploitation de la Saga du Rhum
Laure Testart, Relation Presse Isautier
Samuel Pitarch, Directeur commercial chez la Réunionnaise du Rhum – Savanna
Cécile Prusse, Equipe commerciale chez Savanna
Teddy Boyer, Directeur de la distillerie Rivière du Mât
Ludovic Maufras, co-fondateur de la distillerie «La Part des anges»
Céline Maufras, co-fondatrice de la distillerie «La Part des anges»
Alexis Rivière, co-fondateur de Rivière et Payet
Laurent Bussert, Rhum Club 974


– VOIR LE DOSSIER COMPLET –


Rumporter Magazine - Édition juin 2020

RUMPORTER

Édition juin 2020

Voir le sommaire

Découvrir les offres d’abonnement

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader