Cave à rhum : Jacquèmes, le rendez-vous des épicuriens d’Aix-en-Provence

Malgré la prolifération en quelques années de franchises plus ou moins haut de gamme, le centre d’Aix-en-Provence a gardé quelques reliquats qui ont fait la notoriété de cette ville distinguée du label « Ville d’Art et d’Histoire ». C’est dans la rue piétonnière Méjanes que réside l’un des beaux vestiges commerçants du début du XXème, la cave et épicerie Jacquèmes créée en 1913.

Uniquement dédié aux produits laitiers à l’origine, ce comptoir s’est transformé en épicerie fine de luxe. Ses propriétaires, la famille Jacquèmes, ont eu par la suite l’idée audacieuse de greffer dans les années 50 une cave à vins et spiritueux. Pour booster son chiffre d’affaires, la maison multiplie parallèlement des activités d’importation de produits alimentaires asiatiques et tex-mex, et de bières allemandes et belges. Une période faste avant le déploiement des grandes surfaces et leur féroce concurrence.

Jacquèmes est obligé de tirer le rideau dans les années 1990 sur ce business annexe pour se concentrer sur la boutique avec Alain, troisième de la génération Jacquèmes, reprenant le flambeau. En 2017, cette institution a préservé son charme : une devanture arborant un logo vintage tout en rondeur et une vitrine foisonnant de perles artisanales et régionales aussi bien liquides que solides. Dès l’entrée de la boutique, Jacquèmes invite à un voyage autour de saveurs dans un décorum un peu désuet mais si charmant et rassurant par son authenticité et sa simplicité. Avant d’accéder à la cave à spiritueux, il vous faudra lécher du regard la vitrine de produits du terroir, inspecter les bouteilles de vin de haute facture et les liqueurs de Provence, manipuler les accessoires cocktails et grimper quelques marches pour accéder à l’espace dédié.

Jacquèmes est aujourd’hui connu pour ses mille références de whiskies mais aussi pour le déploiement très actif de sa sélection de rhum depuis cinq années. « Les goûts de notre clientèle ont évolué. Aujourd’hui, elle est à la recherche d’arômes plus sucrés et délaisse la vodka pour des rhums vieux », révèle le propriétaire des lieux. En effet, la maison a donné un petit coup de balais à la boisson venue du Nord pour laisser une place plus conséquente à ce spiritueux débarqué des Tropiques.

Au total plus de 100 références de rhums sélectionnés par Alain Jacquèmes pour une clientèle hétéroclite. Côté tradition hispanique, l’incontournable Diplomático affiche fièrement ses couleurs. Pour des palais plus connaisseurs, Alain se fera un plaisir de vous vanter la mission des embouteilleurs indépendants comme celle de la Compagnie des Indes. Côté rhum agricole (une offre élargie en été), la maison privilégie des domaines comme JM, HSE et Père Labat. Sans délaisser les rhums épicés pour une clientèle junior comme Paul et Virginie, Kraken et Black Magic, des jus faciles à travailler en cocktail sans shaker. Les collectionneurs trouveront leur bonheur parmi une sélection de cuvées millésimées comme le Diplomático 2002, le rhum JM millésime 1999, ou le rhum Clément Cuvée de l’an 2000. Avant votre départ, n’oubliez pas de passer par la case sous-sol où se cache la cave de prestige pour des bouteilles d’exception.

À visiter sans tarder.

 


Jacquèmes

➔ 9 Rue Méjanes – 13100 Aix-en-Provence

www.jacquemes.fr

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader