VIRGA, gin brésilien artisanal à base de cachaça

Gim Seco VirgaVirga est tout simplement le premier gin artisanal du Brésil. Certes, il existait déjà plusieurs marques de gin brésiliennes mais toutes sont des productions industrielles sans grande personnalité, « à l’instar des cachaças industrielles », confesse Felipe Jannuzzi, son créateur. L’idée a germé en lui suite à sa venue au salon du bar allemand, le BCB (Berlin Bar Convent), où il a appris beaucoup de choses sur le gin. Alors pourquoi ne pas créer un gin à base de cachaça et d’aromates brésiliens ?

Si vous vous intéressé(e)s à la cachaça, son nom ne peut vous être étranger : Felipe est l’auteur du formidable site (en brésilien uniquement) mapadacachaça.com à travers lequel il apprend et écrit sur la cachaça et la culture brésilienne.

« Nous voulions créer un gin pour parler de nos traditions de distillation de la canne à sucre, qui remonte au XVIe siècle, et nous voulons que les Brésiliens en soient fiers. Nous avons environ 40 000 alambics ici mais peu de gens le savent. C’est pour cette raison que notre gin est à base de canne à sucre et qu’il est distillé dans un alambic à cachaça », clame-t-il avec passion. Pour ce faire, il a travaillé avec Gabriel Foltran de l’Engenho Pequeno, à Pirassununga près de Sao Paolo, issu d’une famille de producteurs depuis plus d’un siècle. Sa cachaça artisanale est distillée en une seule passe puis vieillie en bois de jequitiba-rosa, une essence brésilienne, et enfin embouteillée à 47%.

La distillerie Engenho Pequeno
La distillerie Engenho Pequeno

« Nous ne souhaitions pas créer un gin trop exotique ; les gens associent déjà trop souvent le Brésil à des expériences exotiques et cela rend les choses floues alors que nous pouvons aller en profondeur dans la compréhension de notre histoire, culture, ingrédients et saveurs. » Aussi ne trouve-t-on pas 15 plantes, fruits, fleurs, épices ou grains dans sa recette. Seulement quatre ingrédients ont été sélectionnés parmi la multitude de possibilités qu’offre le Brésil : une cachaça spécialement distillée et assemblée (et non vieillie) pour servir de base, du genièvre commun, des graines de coriandre et du pacova (renealmia sp.), une plante brésilienne de la famille du gingembre. Ils ont d’ailleurs fait appel à l’un de leurs amis, Helton Muniz, qui conserve environ 1300 plantes sur sa ferme ! Après infusion, l’ensemble est redistillé et embouteillé à 45% sans édulcoration. Une distillation particulièrement lente au feu de bois.

28084061963_317efe039b_z« C’est une expérience très excitante que d’introduire son produit sur le marché après 7 années dédiées à l’étude et l’éducation sur les spiritueux. Je pense que la meilleure plateforme pour partager mes idées est de créer un produit comme Virga. Peut-être que cela m’inspirera pour créer ma propre marque de cachaça par la suite… »

Commercialisée depuis le mois de juillet au Brésil, le premier batch ne compte que 150 bouteilles mais la production devrait peu à peu s’accélérer. On a hâte de le déguster pur et en gin & tonic, ainsi que la cachaça Engenho Pequeno !

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader