HSE, la magie des millésimes et des fûts

Au XIXème siècle, l’Habitation Saint-Etienne constituait une des principales sucreries de la Martinique. Reconvertie comme beaucoup en distillerie de rhum agricole à la fin du même siècle, elle cesse de produire en 1988.

Mais sa colonne créole spécifique se retrouve en 1996 à la distillerie du Simon, propriété de la famille Hayot qui a racheté la marque et l’outil de production de Saint-Etienne. Néanmoins, l’eau-de-vie est, après distillation, transportée à l’Habitation pour y être mise en fûts. Car José Hayot, son actuel propriétaire, cherche avant tout à conserver au maximum l’authenticité de son entreprise. Et l’Habitation elle-même, véritable monument du passé de l’île, est restaurée avec soin pour abriter non seulement une boutique mais surtout un lieu de rencontres et d’échanges culturels. Cette rénovation concerne aussi, bien évidemment, son rhum. Sous le label HSE, avec le choix d’une bouteille basse et trapue, est progressivement constituée une gamme de rhums agricoles conçus pour se démarquer de la concurrence par la finesse de leur fruité principalement. Mais surtout, HSE se lance dans des expérimentations rares voire inédites en Martinique, comme ses cuvées millésimées de rhum blanc diluées lentement sur deux années avant mise en bouteille, un très vieux VSOP, un XO hors d’âge et quelques vieux millésimes. A noter aussi le Black Sheriff, un rhum vieilli trois ans dans des fûts de bourbon du Kentucky lui donnant des accents de whiskey américain. Le succès de la première cuvée a été tel sur l’île qu’il n’en est plus resté une seule bouteille pour la Métropole, qui a dû attendre quelques mois avant qu’une nouvelle cuvée soit prête ! Et plus encore, c’est sur le chapitre des maturations spéciales qu’HSE a développé sa notoriété dans l’univers rhumier.


RENCONTRE AVEC CYRILLE LAWSON, LE BLACK SHÉRIFF DES RHUMS HSE


Sous le nom de “Finitions du Monde“, la gamme comprend en effet des rhums vieux qui connaissent un vieillissement complémentaire ou affinage dans un second type de fût : anciennes barriques ayant vieilli du whisky de malt tourbé de l’île d’Islay en Ecosse ou du vin andalou de Xérès dans un premier temps, puis, plus récemment, du whisky de malt des Highlands, des vins de Xérès Oloroso, Fino et Pedro Ximenez et même du vin de Sauternes du Château la Tour Blanche. Ces cuvées sont millésimées et bien évidemment disponibles en quantités limitées. Il a fallu bien des expérimentations pour trouver les accords justes et les durées adéquates pour ces finitions, afin que le mariage entre rhum et fût soient équilibrés sans que l’un domine l’autre. Cette démarche innovante et quasiment inédite en Martinique s’appuie tout de même sur une tradition antillaise car la région, ne produisant pas de fût sur place, a toujours fait appel à des fûts de second remplissage (bourbon, cognac, bordeaux, etc) mais personne n’en avait alors tiré profit de telle sorte. C’est donc tout le savoir-faire d’HSE qui est ici démontré, permettant au rhum d’accéder à de nouvelles dimensions aromatiques, pour la plus grande joie des amateurs !

FINISH

Retrouvez toutes nos dégustations HSE:

HSE, Château Marquis de Terme Finish 2005

HSE, Sauternes Finish 2005

HSE Single Cask 2003 Grand Millésime

HSE Porto Finish

HSE Small Cask 2007

HSE Confrérie du rhum 2007

HSE VSOP Réserve Spéciale

HSE Black Sheriff

HSE Vieux

HSE élevé sous bois

HSE 1960

 

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader