VIDÉO – Comment faire son Mojito façon Bodeguita del Medio à Cuba !

Baptiste est contributeur pour Rumporter, vous pouvez le lire sur notre site internet et dans notre magazine papier. Il a également lancé Colada il y a maintenant plus de 3 ans avec comme volonté la démocratisation du Cocktail et l’apprentissage par l’expérimentation et la pratique.

Tellement imité, jamais égalé… Ou plutôt, environ 13,47 Millions de barmen autour du globe ont préparé des boissons surnommées Mojito.

Ces cocktails ont bien entendu fait appel à du rhum, du citron vert -ou pas…-, du sucre, de la menthe -ou pas…- et de l’eau gazeuse. Mais vous le savez, dans le cocktail, la réalisation compte pour beaucoup. Lorsque vous réaliserez un vrai Mojito, vous comprendrez pourquoi la recette telle que celle pratiquée à la Bodeguita del Medio à Cuba reste indétrônable.

Si nous devions la qualifier davantage, deux mots suffiraient “simple” et “efficace”.

Oui car le Mojito va droit à l’essentiel, il prend le chemin le plus court entre le M de menthe et le R de rhum, une belle ligne droite qui passe par le C de citron, S de sucre et le E de eaugazeuse… wait, what ??? “Il écrit cet article après en avoir bu 8 ou quoi ?”
Vous l’aurez compris, le Mojito se veut être un rafraîchissement mêlant subtilement les arômes de la menthe avec ceux du rhum. Citron vert et sucre apportent l’équilibre qui participent au caractère rafraîchissant du cocktail et l’eau gazeuse apporte la dilution qui rend le Mojito désaltérant.

À la lecture de cet article, vous me prendrez certainement pour un ayatollah du Mojito mais en fait pas du tout. Mon Mantra est simplement “pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?” ou l’inverse, je ne sais plus…

Si vous êtes amateur/trice du minimalisme, le Mojito que je présente dans la vidéo est fait pour vous.

Dans un but de laisser un certain dynamisme à la vidéo, je n’ai pas pris le temps de comparer le “faux mojito” au “vrai mojito”. Essayons de définir un faux Mojito…

Le Faux Mojito

Utilise de la cassonade qui se dissout très mal et reste au fond du verre = Cocktail peu homogène et mal sucré. Les grains de cassonade en bouche… Contraire aux principes du cocktail.

Broie les feuilles de menthe = Donne une amertume végétale peu agréable dans ce cas précis. On se retrouve fréquemment avec des morceaux de menthe entre les dents.
Utilise des morceaux de citron vert pilés = L’amertume de la peau du citron vert va apporter un goût qui n’a pas sa place dans le Mojito

Ajoute de l’Angostura Bitter à la fin de la réalisation = Apporte une couleur pas très plaisante et des notes épicées et amères non souhaitées dans ce cocktail

Le Vrai Mojito

Utilise du jus de citron vert fraîchement pressé = Pas besoin de mouliner du pilon quand on en a 30 à faire

Utilise du sucre blanc = se dissout (beaucoup) mieux que la cassonade et garde la clarté du cocktail

Presse simplement la menthe dans le sucre = Grâce au pouvoir de capillarité du sucre et à son côté abrasif, extrait l’aromatique de la menthe sans récupérer son amertume.

Le vrai Mojito est de nouveau plus simple et va à l’économie de mouvement.

Bilan : Soyez Fainéants, faites-vous des vrais Mojito !

Retrouvez les ateliers et cours de cocktail Colada

 

Retrouvez la recette du Mojito de Rayler Navarro, Chef Barman de la Bodeguita del Medio, lieu incontournable de la Havane

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader