Mathieu Gouret, l’émouvant vainqueur du concours du Bartenders Society

Cela fait déjà quelques temps que Rumporter connaît l’entrain, la générosité et le talent de Mathieu Gouret du Café Santeuil, « the place to be » du rhum, posé dans un des quartiers chics de Nantes. Le 13 juin sonnait enfin l’heure de sa victoire bien méritée à l’occasion de la deuxième édition du concours Bartenders Society. Quelques jours après cette récompense, Rumporter a recueilli ses propos à chaud dans son café de quartier breton.

Mathieu Gouret Bartenders Society

Laurence Marot : Es-tu un accro des concours de cocktails et surtout ceux autour du rhum ?

Mathieu Gouret : Je participe à des concours pour la simple et bonne raison que je suis un vrai compétiteur, en sport ou pour tout autre discipline. Je regarde les compétitions de cocktails plus comme un jeu qu’une épreuve, où je m’amuse et prends du plaisir. Humainement c’est également magique de rencontrer toute une diversité de barmen.

C’est déjà mon sixième concours dédié au rhum : il y a 10 ans avec le rhum Clément où j’ai accédé à la finale, en 2008 et 2009 avec Havana Club où j’étais le représentant France de l’ancêtre du Grand Prix Havana Club et en 2016 la première session de Bartenders Society où j’ai fini deuxième.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader