Les Rhums du Sud : La Réunion s’étend dans le sud de la France

Passion, cannelle, épices mais aussi Romarin-Citron, les Rhums du Sud sont un subtil mélange des richesses La Réunion et du sud de la France. Une fabrication artisanale et des produits frais, il n’en fallait pas plus pour s’y intéresser. Rencontre avec Hugo Randazzo, « arrangeur Professionnel ». 

Les Rhums du Sud

Adrien Bonetto : Quelle est votre histoire et celle des Rhums du sud ? 

Hugo Randazzo : Je suis né à Aix en Provence d’une maman réunionnaise. Depuis mon plus jeune âge (j’ai fait mon 1er voyage à 3 mois) je me rend sur l’île pour visiter la famille régulièrement. Au fil des années je me suis rendu compte de l’attachement que j’avais pour La Réunion, sa culture, ses produits, son mode de vie.

A mes 20 ans je suis allé y passer 6 mois pour un job et en rentrant, j’étais animé par le désir de faire découvrir ce petit paradis assez méconnu à l’époque. Epicurien, j’adorais déjà travailler les produits frais à travers la cuisine et .. les rhums arrangés.

Les rhums arrangés sont légion sur l’île de la Réunion. Vous ne pouvez pas être reçu chez un créole sans qu’il vous propose ses macérations. Chacun sa recette. C’est un univers très riche ! J’ai trouvé que le côté partage et convivialité de cette boisson était un vrai atout pour réaliser les 2 principales mission que j’avais : mettre en avant La Réunion et m’éclater dans mon boulot.

Les Rhums du Sud

Les Rhums du Sud sont nés il y a 6 ans. On ne trouvait du rhum arrangé quasiment qu’en grande surface. Etant un adepte du commerce de proximité j’ai voulu offrir aux gens la possibilité de consommer un produit qui serait réalisé comme au peï, c’est à dire travaillé à la main, et avec des produits frais.

Après un travail de recherche sur le marché et la législation, j’ai travaillé mes recettes  de manière à les rendre accessible pour qu’elle puisse toucher autant l’amateur que le novice.
Les différentes dégustations avec mon cercle proche mais aussi plus éloigné étaient très positives. Cela a fini de me convaincre et après avoir quitté mon boulot (j’étais acheteur au sein d’une boîte à l’international) il y a maintenant 3 ans, j’ai créé Les Rhums du Sud.

AB : Pourquoi RA89 ?

HR : Avec RA89, on voulait partir (je dis on car j’ai un associé qui est aussi un ami qui s’occupe de tout l’univers visuel de la marque) sur un voyage, direction Les Rhums du Sud à bord du vol RA89 ! RA pour Rhum Arrangé, pour Réunion Antilles (j’ai aussi une histoire avec la Martinique notamment..) et pour Raffiné et Authentique. 89 pour mon année de naissance qui est aussi la même que celle où j’ai foulé pour la 1ère fois le sol réunionnais. Bref RA89 c’est aussi un peu mon Histoire..

Nous venons néanmoins de retravailler la bouteille. Le blason RA89 reste mais sera plus discret. Dorénavant le logo sera celui des Rhums du Sud pour plus de lisibilité.

AB : Comment élaborez-vous vos rhums arrangés et d’où viennent les matières premières ? 

HR : Les Rhums arrangés sont élaborés dans mon labo situé dans le Sud de la France, non loin d’Aix en Provence et Marseille. Je travaille évidement avec un rhum réunionnais. Le choix s’est arrêté sur un rhum de mélasse d’une des 3 distilleries de l’île qui permet un très bonne intégration de l’aromatique des fruits, épices et autres herbes que j’utilise.
Ces derniers ont différentes origines.

Les Rhums du Sud

Concernant les fruits tropicaux et épices je maximise la provenance Ile de la Réunion lorsque c’est réalisable. Pour les recettes provençales j’ai tout ce qu’il faut sous la main, chez moi dans le sud.

Les macérations que je réalise sont faites en cuves après une découpe et un travail des fruits à la main. Au bout de 2 mois je peux commencer à embouteiller en ajoutant dans la bouteille fruits et épices avec parcimonie de manière à ce que ça continue à travailler subtilement.

AB : Combien de références proposez-vous et où peut-on se les procurer ?

HR : Aujourd’hui nous proposons onze recettes, dont une en édition limitée (pêche abricot basilic) On peut les retrouver chez des cavistes, épiciers ou encore certains pubs, restaurants et maisons d’hôtes. Nous avons une présence qui s’étale de Toulouse à Nice et qui remonte jusqu’en Alsace. En espérant faire le tour de France bientôt.
On peut aussi nous retrouver sur notre site internet : www.lesrhumsdusud.fr

AB : Quelle est votre référence phare ?

HR : Deux produits peuvent se détacher un peu des autres : il s’agit du fruit de la Passion et du Terre Bourbon (macération de curcuma, vanille, cannelle et baies roses)
Ils sont en train d’être taquiner par un nouveaux nés, le Guarrigues (Romarin-Citron).

Les Rhums du Sud

AB : De nouveaux arrangement en préparation  ?

HR : Bien sûr, c’est dans l’essence de la marque de proposer de nouvelles saveurs.
On vient d’ailleurs tout juste de sortir une gamme provençale (Lavande Vanille et Romarin Citron) et aussi un rhum arrangé à base de houblon (La claque).

AB : Quels sont vos futurs axes de développement ?

HR : Tout d’abord maintenir le lien avec les personnes qui nous ont déjà fait confiance.
Puis avoir une présence sur tout le territoire si possible. La mise en avant de la Provence me tient aussi à coeur. Un des objectifs est aussi de me rapprocher de plus en plus des producteurs de l’île, avec comme but d’intégrer une coopérative avec mon propre verger sur place.

Niveau recette, je travaille déjà sur une base de rhum vieilli en fût qui aura une teneur en alcool supérieure au reste de la gamme

AB : Que penses-tu de l’évolution du marché du rhum et plus particulièrement du segment rhum arrangé ?

HR : C’est positif ! De plus en plus de gens (re)découvre ce spiritueux qui est exceptionnel et qui fait parti du patrimoine. Concernant le rhum arrangé c’est très dynamique. Il y a aujourd’hui de nombreux acteurs qui proposent des produits divers et variés.

La concurrence est positive et saine même si je pense qu’à terme malheureusement pas tout le monde survivra car il y a de plus en plus de monde sur ce marché déjà bien animé.


Les Rhums du Sud

Bouteilles de 50cl – 30%

PMC : 27€

www.lesrhumsdusud.fr

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader