Le rhum grand arôme de la baie du Galion débarque en Métropole

On n’arrête plus Latitudes ! Après avoir découvert et importé les rhums de Madère O Reizinho en France, c’est la Martinique a retenu l’attention d’Olivier Mignon ​et Nicolas Guého et plus précisément un rhum grand arôme de la baie du Galion.

rhum grand arôme de la baie du Galion

La sucrerie du Galion de Martinique est située à l’Est de l’île, au bord de la Baie du Galion, près de la Trinité. Elle a été construite entre 1861 et 1865 et produit du sucre sous la marque “Le Galion”, et réalise également du rhum à partir de la mélasse produite par la sucrerie : un rhum Grand Fond Galion qui titre à 50° et un rhum Grand Arôme issu d’une très longue fermentation (une dizaine de jours).

Le rhum grand arôme de la baie du Galion est issu d’une méthode unique, fruit de la fermentation de mélasse de canne à sucre et de vinasses. Cette fermentation se fait en outre grâce à un écosystème de levures indigènes et de bactéries propres à la distillerie. Aucun ajout n’est effectué car l’environnement des cuves en bois suffit à provoquer une fermentation naturelle et spontanée.

Le rhum est embouteillé tel quel et titre à 60%, il est le seul rhum de ce type sur une île connue pour l’excellence de son rhum agricole.

Note de dégustation faite par Nicolas de chez Latitudes :

Nez :  la puissance aromatique s’exprime dès les premiers instants. On y trouve une concentration florale, sur le géranium ; fruitée et iodée, avec de l’olive verte ; mais aussi animale et fumée. L’amande amère marque ensuite un tournant vers quelque chose de plus pâtissier, comme une eau-de-vie de noyau, de cerise façon kirsch. Le repos voit le rhum s’arrondir considérablement, il gagne franchement en gourmandise.

Ce sont maintenant les fruits confits et les raisins secs qui dominent, le registre pâtissier se confirme. La douceur de l’amande apporte un moelleux presque beurré, brioché et miellé. Alors que l’olive, la résine et le cuivre grondent toujours au moindre tour de verre, les fruits exotiques très mûrs voire passés prennent une belle ampleur.

Bouche : envahissante et épaisse, avec une attaque plutôt ronde qui laisse place à un milieu de bouche bien puissant et concentré. Les fruits exotiques (banane, mangue très mûre, ananas…) sont entrés en fermentation, avec une jolie acidité.

Le sel de l’olive en saumure entretient la gourmandise des fruits qui ne cessent de gonfler, soutenus par une texture qui est maintenant plus sèche et cuivrée. On oscille alors entre la pâtisserie (raisins secs et pruneaux) et quelque chose d’animal, presque sur la viande fumée.

Finale : très longue et persistante, avec un noyau de cerise qui se met bien avant, toujours façon kirsch.

Rhum grand arôme de la baie du Galion

Bouteille de 70cl – 60%

PVC : 48,90€

Contact : servicelatitudes@gmail.com / 06 64 29 11 27

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader