« La couleur verte chez Bologne : bien plus qu’une identité visuelle » – Interview

Il y a 10 ans déjà, la société agricole de Bologne s’engageait dans une démarche de développement durable avec la valorisation de la bagasse en électricité ainsi que le recyclage de la vinasse par méthanisation. L’éco-responsabilité de la distillerie jaune et verte au pied de la Soufrière n’est pas nouvelle donc… Mais très récemment, une info que nous avions appris en Mai dernier et qui était passée un peu à la trappe refait surface : la distillerie Bologne se met au bio ! Rencontre avec Philippe Mirre, directeur technique et ingénieur agronome, afin d’en savoir un peu plus.

Bologne

Damien Sagnier : Neisson et A1710 en Martinique, Mana’o en Polynésie Française, bientôt La Part des Anges à la Réunion, et maintenant Bologne en Guadeloupe, de plus en plus de rhumiers agricole Français se lancent dans cette aventure. Quand est-ce que ce projet est né chez vous ? D’ailleurs, avez-vous échangés avec ces producteurs ?

Philippe Mirre : Cette réflexion est née de la volonté de la distillerie Bologne d’aller plus loin dans son engagement en faveur de l’environnement. Quoi de mieux que la conduite agronomique d’une parcelle Bio pour développer de nouvelles pratiques agricoles sans pesticides et sans herbicides ? La Grand Savane est une parcelle laboratoire et nous sommes bien évidemment prêts à partager les résultats de ce projet avec nos confrères. De nombreux professionnels ont d’ailleurs assisté à notre première démonstration grandeur nature le 16 octobre dernier sur cette parcelle, l’occasion pour nous, d’exposer nos premières avancées sur le projet et bien sûr d’échanger.

D.S. : Pouvez-vous nous expliquer le(s) terroir(s) du domaine Bologne ainsi que l’organisation de vos diverses parcelles qui s’étalent sur 150ha ?

P.M. : Le domaine de Bologne est à lui seul un terroir particulier et unique aux Antilles, car il s’est formé sur une coulée de roche constituée de ponces volcaniques qui s’étend en pente douce et régulière du pied de la soufrière jusqu’à la mer des caraïbes. Ces éléments confèrent à nos sols des caractéristiques exceptionnelles de légèreté et de drainage. Nous sommes, de plus, sur une position géographique assez particulière au point de jonction : de la côte au vent avec ses pluviométries et son humidité importante et de la côte caraïbe avec son air sec et chaud. Enfin nous bénéficions d’une exposition plein sud qui nous gratifie d’un ensoleillement exceptionnel qui permet une bonne maturation et montée en sucre exceptionnelle de nos cannes !

En ce qui concerne la gestion des parcelles, nous avons depuis plusieurs années déjà mis en place une gestion parcellaire de notre domaine, avec une traçabilité précise que toutes les opérations effectuées. Cette traçabilité deviendra au fil des années de plus en plus demandée voir même exigée par l’Europe mais aussi les consommateurs de plus en plus soucieux de la qualité des produits consommés.

Bologne

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader