Le rhum dans l’ère de la « collectionite » et de la spéculation

Les séries limitées et les rhums issus des distilleries disparues aiguisent l’appétit des collectionneurs, et malheureusement des spéculateurs. Deux bouteilles de whisky Macallan de 60 ans d’âge ont été vendues vendredi 18 mai à Hong Kong pour un total de plus de deux millions de dollars, battant le précédent record du monde de vente aux enchères de ce spiritueux. C’est un fait, après le vin, le whisky est entré de plein pied dans le monde la « collectionite » aiguë et de la spéculation. Mais qu’en est-il du rhum ? Pour l’instant, aux enchères, les prix des flacons les plus onéreux sont loin d’égaler ceux des single malts japonais ou écossais les plus rares. Mais la tendance haussière est bien là et les prix atteints ne sont plus négligeables. Le record étant pour l’instant détenu par une bouteille de Rhum Clément de 1966, vendue à Paris en février 2017 pour 100 000 euros. Il faut dire que le bouchon de la bouteille est en cristal de Baccarat serti de 200g d’or 18 carats et de 4 carats de diamants et qu’il n’existe au monde qu’une quarantaine de ces bouteilles, jamais commercialisées !

Rhum collector

Le rhum commence à apparaître sur le radar des commissaires-priseurs

Évidemment, tous les rhums vendus à l’encan n’atteignent pas encore de tels sommets. Mais les représentants des maisons d’enchères que nous avons interrogés remarquent tous que la catégorie rhum est de plus en plus recherchée et valorisée. « Nous sommes très satisfaits des résultats de la vente de douze bouteilles de Harewood Rum de 1780 pour un total de 78 255 livres sterling », déclare par exemple David Elswood, International Senior Consultant de Christie’s Wine.

La plupart du temps, les prix atteints sont plus sages, même s’ils sont désormais non négligeables. « En 2017, on note la prééminence des whiskies de divers pays, accompagnés de vieux rhums, de calvados et bien sûr la célèbre Chartreuse, raconte Angélique de Lenquesaing, une des trois fondatrices du site de ventes aux enchères idealwine.com, en 2017, nous avons notamment vendu deux bouteilles de Rhum martiniquais Trois Rivières 1964 pour 810 €. » 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader