Entretien avec Hervé Damoiseau des rhums Damoiseau

Symbole de la Guadeloupe, Damoiseau est une réussite entrepreneuriale tant à l’échelle locale, nationale qu’internationale. A sa tête, on trouve l’incontournable Hervé Damoiseau, troisième génération de producteur de rhum. Il est également un habile négociateur politique puisqu’il est le Président du Conseil Interprofessionnel des Rhums Traditionnels des Départements d’outre-Mer (CIRTDOM), défendant sans cesse l’exception française et son indiscutable qualité. C’est d’ailleurs à ce titre que la rédaction lui a confié une tribune avec le billet d’humeur dès la création de Rumporter.

Herve-Damoiseau

Alexandre Vingtier : Comment la famille Damoiseau est-elle devenue productrice de rhum guadeloupéen ?

Hervé Damoiseau : Mon aïeul Louis Laurent Damoiseau, né à Chartres en 1787, maître coutelier de profession, a débarqué en Guadeloupe fin 1815. Quelques générations plus tard, mon grand-père Roger Damoiseau (père) est directeur de l’usine sucrière de Beauport, à Port-Louis. Un jour, il croise son notaire et ami Thionville qui lui apprend que le domaine Bellevue, est en vente. Fondé à la fin XIXe siècle dans la commune du Moule, il est alors la propriété d’une famille martiniquaise, les Rimbaud.

A l’époque, en 1942, en pleine Seconde Guerre mondiale, ce n’est plus qu’une usine désaffectée, dont la production de sucre et de rhum a cessé dans les années 20. Des arbres ont carrément pris racines dans l’enceinte des bâtiments. Tout est à reconstruire. Mon grand-père n’a alors pas les fonds nécessaires et Thionville propose de l’aider en le finançant. Il met alors une option d’achat sur le domaine mais, comme il a d’autres projets en tête, il ne visite même pas la distillerie. Quelques jours plus tard, une visite lui met la puce à l’oreille : on lui propose le double de sa promesse pour qu’il retire son option. Roger se décide à prendre le volant de sa vieille Citroën. Là, il tombe sous le charme de la bâtisse. Le rhum Damoiseau avait vu le jour. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader