Nicolas Legendre : « L’idée n’est pas d’être punitifs, mais nous voulons que le consommateur sache ce qu’il achète »

Nicolas Legendre
Nicolas Legendre, directeur général délégué de Spiridom

Fabien Humbert : Comment se portent les rhums blancs ?

NL : Le marché du rhum blanc est globalement en baisse de 1,3%. C’est selon nous d’abord dû à la contreperformance d’Old Nick qui reste le leader du marché avec 22% des volumes, mais qui chute de 10% sur un an. Les marques de distributeurs et les marques de la Martiniquaise sont aussi en baisse.

FH : Comment expliquer cette relative méforme ?

NL : Nous pensons que Captain Morgan et les spiced attirent des clients qui étaient auparavant acheteurs de rhums comme Old Nick. C’est un problème car Captain Morgan n’est pas considéré comme un rhum mais comme il en reprend tous les codes sans les contraintes, le consommateur n’y voit que du feu. Nous ne sommes pas inquiets pour Damoiseau car nous sommes sur des produits haut de gamme et plus chers, d’ailleurs nous restons en positif en 2019 avec +6.4%. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

Rumporter Magazine - Édition juin 2020

RUMPORTER

Édition juin 2020

Voir le sommaire

Découvrir les offres d’abonnement

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader