Mount Gay, noblesse oblige

La Barbade, surnommée l’île mère du rhum, se devait avoir un seigneur comme illustre représentant, et l’histoire a consacré dans ce rôle Sir John Gay Alleyne, d’autant que Mount Gay serait la plus ancienne marque de rhum au monde. Et pourtant, elle aurait pu porter bien d’autres noms…

mountgay-une

Dans cette petite île des Caraïbes, qui porte ce nom depuis 1529 au moins, la canne à sucre a été introduite dès 1637 par un certain Peter Blower pour y produire aussitôt du rhum… agricole, car élaboré au départ avec le jus de la canne. Et c’est cinq ans plus tard que, suite à la mise en route d’une sucrerie, la mélasse remplacera le vesou pour élaborer la “Barbados Water“ déjà mentionnée en 1639 dans le livre The Distiller of London. Située tout au nord de l’île, la distillerie qui élabore le Mount Gay revendique une origine datant de 1663, même si le premier document historique mentionnant son existence date du 23 février 1703. Mais surtout, elle portait le nom de Mount Gilboa ! Ensuite, elle aurait pu s’appeler Sober (sobre, un comble pour une distillerie) du nom de son propriétaire John Sober qui en fait l’acquisition en 1747.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader