Interview de Dominique Seurin, créateur du concept « Cocktail and Co ».

Bonjour Dominique Seurin, tu es le gérant de « Cocktail and Co ». Qu’est-ce que « Cocktail and Co » et quel est le concept ?

Cocktail and Co
Dominique Seurin: Le Concept de « Cocktail and Co » a commencé en 2006. A l’époque j’ai créé un cocktail bleu cyan, qui se nomme « Shot 2007 », à base de rhum, de coco et de curaçao bleu, qui a eu beaucoup de succès au moment de « Luxembourg Capitale européenne de la culture en 2007 ». Ce cocktail s’est alors autant diffusé dans les manifestations organisées que dans les bars. Par la suite il a été repris pendant quelques années par la chaîne de restaurant Pizza Hut au Luxembourg. A partir de là, j’ai créé une gamme de cocktails sous le marque de « Cocktail Edit ».
Plus tard, j’ai créé l’entreprise « Cocktail and Co » qui regroupe les activités de production de cocktails mais également les activités événementielles, qui vont des enterrements de vie de jeune fille avec des cocktails personnalisés, aux « teams building » (événements d’entreprises), en passant par des fêtes annuelles d’entreprises qui peuvent accueillir 200 personnes. Je fais aussi des bouteilles personnalisées qui peuvent être appréciées lors de mariages ou d’anniversaires.
Parallèlement à la marque « Cocktail Edit », a été créée une base de données en ligne, intitulée « ShotPedia ». Cette gigantesque base de données, qui a par la suite donné un livre d’environs 550 pages, contient près de 3200 recettes de shots ! Pour chaque shot sont décrits la recette, la méthode de fabrication ainsi que l’historique.
Quelle est la place du rhum dans les produits et les prestations que tu proposes ?
Le rhum prend une place grandissante. Depuis 2/3 ans, j’ai lancé le concept du « Mojito Bar », autant pour les professionnels que pour les particuliers. Il s’adapte à différents lieux que ce soit dans les entreprises, dans nos locaux ou dans les fêtes populaires grâce à notre « Camion bar ». Nous proposons aux consommateurs pas moins de 16 variantes de Mojito. Je peux citer par exemple le « Basilic Instinct » où la menthe est remplacée par du basilic. Il y a également des Mojitos à base de fruits, comme le « Mojita », à base fraise. J’ai importé également une recette de la Réunion avec un Mojito contenant du vin rosé. Enfin la dernière nouveauté est le Mojito Spritz à base d’Apérol, qui un mix entre le Spritz et le Mojito. Les premiers clients à l’avoir goûté ont beaucoup apprécié.

Cocktail and Co
Une autre spécialité sera lancée au mois de mai 2017. Nous allons faire un parcours de dégustation, une route des rhums. L’idée est de faire voyager le public. Il y a douze routes des rhums : « Afrique de l’Est », « Amérique centrale », « Amérique du Sud », « Asie-Pacifique », « Barbade », « Les Grandes Antilles », « Guadeloupe », « Guyana », « Hispaniola », « Martinique », « Petites Antilles », « La Réunion ». Pour chaque route, il y a trois rhums à déguster. J’ai voulu que le prix soit abordable pour permettre notamment aux gens de goûter des rhums avant éventuellement de les acheter. Donc il s’agit d’un cours de dégustation, avec un peu d’histoire, un peu de théorie et beaucoup de découvertes.
Sur ton site internet www.cocktail-and-co.com, on trouve donc les prestations de ton entreprise que l’on vient d’évoquer, la base de données « ShoPedia », ainsi qu’une boutique en ligne. Quels produits peut-on trouver sur la boutique en ligne ?
On peut commander tous les cocktails que j’ai confectionnés, parmi eux 7 sont à base de rhum. Mon tout premier cocktail évoqué précédemment est disponible. Ce cocktail avait d’ailleurs était présenté au grand concours de « La Mixology Schweppes Cup 2007 » et m’avait permis d’accéder à la phase finale de la compétition face à 8 concurrents. A cela s’ajoutent des rhums arrangés et des cocktails plus classiques. Un des derniers à avoir été créé se place dans l’esprit Tiki. Il est fait à base de rhum, d’orange, de banane, de coco et de grenadine.
On peut aussi commander des verreries pour le bar. Certaines ont été créées sous la marque Cocktail Edit.
Comment à titre personnel en es-tu venu au monde du bar ? J’ai vu que tu étais diplomate à l’origine.
Pendant trente ans j’ai fait des cocktails pour mes amis et la famille. Je viens du milieu de la diplomatie à l’origine. Ca m’a permis de beaucoup voyager et parallèlement à mon métier j’ai pu découvrir différents produits, différentes saveurs. En matière de rhum, je me suis inspiré un peu de La Réunion, où j’ai vécu, qui a fait beaucoup de progrès dans ce domaine ces dernières années, mais surtout d’Haïti et de la Caraïbe en général comme Cuba et la République Dominicaine.

Cocktail and Co
Au fil du temps mes goûts ont beaucoup évolué. J’aimais beaucoup – et j’aime encore – le Barbancourt 8 ans, mais depuis j’apprécie tout autant le Clairin en tant que rhum de dégustation.

 

Sur ton site internet, tu proposes aussi des formations. Quelles formations sont disponibles et à qui s’adressent-elles ?
J’effectue des formations de barman autant pour les particuliers, car c’est souvent une idée cadeau, que pour les professionnels ou les entreprises. On peut apprendre du cocktail simple au cocktail plus complexe. La formation pour les professionnels s’étend sur deux mois et s’adapte aux besoins de chacun.

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader