Alexander Kong, le thuriféraire des rhums jamaïcains

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Située dans la vallée des Lluidas dans la paroisse de Sainte Catherine, Worthy Park Estate (WP) est le plus vieux domaine sucrier et rhumier de Jamaïque. Connu pour son alambic de 18 000 litres en cuivre à double retors fabriqué par le chaudronnier écossais Forsyth, son rhum overproof blanc et ses High Esters, leurs rhums sont un peu plus légers que ceux proposés par Hampden mais néanmoins riches, complexes, intenses, gourmands et surtout typiques de l’île Sainte. Rencontre avec Alexander Kong, son directeur commercial export.

Worthy Park
Damien Sagnier : Bonjour Alex, pourrais-tu nous présenter ton parcours avant WP, pourquoi avoir choisi WP et quel est ton rôle chez WP ?

Alexandre Kong : J’ai commencé chez Worthy Park en 2015 en tant que responsable des ventes à l’export. Ma mission était de mettre en place des circuits de distribution internationaux et d’introduire Worthy Park au reste du monde du rhum. J’ai voulu raconter l’histoire de Worthy Park au monde en raison de son authenticité et de sa quête de la qualité. Mais la vraie révélation a eu lieu la première fois où je suis rendu sur place. Pendant le dernier quart d’heure de voiture ou presque vous n’arrêtez pas de monter en haut d’une colline entourée d’une végétation luxuriante.

Puis vous prenez un virage et là, BAM ! Vous dominez Worthy Park, 4 000 hectares de champs ondulés de cannes à sucre bordés par un terrain montagneux sauvage. Vous avez devant vos yeux tout le domaine. Mes mots ne peuvent pas décrire la majesté de la vue, mais vous le comprendrez quand vous la verrez !

DS : Pourrais-tu nous expliquer comment fonctionne WP ?

AK : Worthy Park est vraiment ce qu’on appelle un producteur single estate. En réalité, on peut nous voir comme étant trois activités différentes, toutes situées dans le même domaine: les champs de cannes à sucre, la sucrerie et la distillerie. Nous avons près de 10 000 acres de terres (environ 4 000 hectares, ndlr), dont un peu moins de
4 000 acres sont des champs de canne à sucre (soit 800 hectares). Nous possédons et/ou exploitons également trois autres sites à moins d’une demi-heure du domaine. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader