Rhum agricole des DOM à l’export : Focus sur L’Europe, une multitude de marchés à conquérir

par | 27 Nov 2020

L’Europe est bien le second marché pour les rhums agricoles des DOM après la métropole.


 

 

Problème, il y a des dizaines de pays sur le continent. « L’export ce n’est pas un marché mais une multitude de marchés et en Europe, chacun a ses particularités, ses difficultés », prévient Corine Tellier, directrice export chez Isautier.

Les pays francophones comme la Belgique ou la Suisse sont les partenaires naturels des rhums agricoles. La proximité culturelle est évidente, le portefeuille est bien rempli, et on y trouve de véritables amateurs de vins et spiritueux de qualité.

Seul bémol, la taille de ces deux marchés est réduite, il en va donc de même des quantités de bouteilles qui y sont écoulées. Viennent ensuite les autres pays frontaliers comme l’Italie, elle aussi un véritable marché de rhum agricole. « Les Italiens aiment boire et manger, ils ont un palais formé et consacrent une large part de leurs revenus à acheter des bons produits, explique Mathilde de Ramel. Seul problème, la concurrence y est féroce, c’est quand même le territoire de Luca Gargano et de Velier. »

L’Espagne et Andorre écoulent elles aussi du rhum agricole, notamment via les Ventas à la frontière et la culture du cocktail qui y progresse. La mixologie permet aussi à des pays comme l’Allemagne et l’Angleterre de s’ouvrir peu à peu.

Plus riche, et même si elle est éclatée en plusieurs marchés régionaux, l’Allemagne est plus accessible culturellement et financièrement qu’Albion où les rhums agricoles, outre qu’ils font face à une concurrence traditionnellement forte, avec les rhums jamaïcains, barbadiens, trinidadiens ou encore les navy rums, n’ont pas forcément les moyens financiers et humains importants qu’il faut pour pénétrer ce marché où tout se concentre dans les coûteux bars à cocktail de Londres.

Enfin, il y a une zone qui mérite réellement l’intérêt des producteurs, c’est l’Europe Centrale et de l’Est avec des consommateurs qui ont un réel pouvoir d’achat et une curiosité marquée pour les nouveautés. On sait par exemple que la Tchéquie est depuis longtemps un petit eldorado pour les marques qui s’y sont intéressés et depuis peu la Pologne apparaît sur la carte.


Voir le dossier complet


Rumporter Magazine - Édition juin 2020

RUMPORTER

Édition Septembre 2020

Voir le sommaire

Découvrir les offres d’abonnement

 

Share This
X
Secured By miniOrange preloader