Mount Gay, l’un des sommets de la Barbade

Dans l’île berceau du rhum comme est surnommée la Barbade depuis des siècles, Mount Gay est une marque incontournable. Ile corallienne, plate comme la main ou presque – le mont Hillaby, le plus élevé, «culmine» à 336 m – la Barbade n’offre guère de reliefs, et il est inutile de chercher sur sa carte un quelque mont Gay… Mount Gay n’a rien à voir avec la géographie, car ce nom fait référence à sir John Gay Alleyne, qui joua un grand rôle au XVIIIème siècle dans le développement de cette distillerie.

Mount Gay

Depuis 1703

La Barbade porte son nom depuis sa découverte en 1536 par l’explorateur Pedro A. Campos, qui l’aurait baptisée ainsi en raison des longues racines aériennes de figuiers lui faisant penser à des barbes, soit Barbudos dans sa langue. Mais, selon une autre source, l’explorateur génois Visconte Maggiolo, lui aurait déjà ce même nom dès 1519, en référence aux indiens Caraïbes qui peuplaient alors l’île. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

 

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader