Le doublé pour Trois Rivières et Maison La Mauny

Rester au top est loin d’être une tâche aisée, Trois Rivières en sait quelque chose et prend ses précautions à chaque nouveau lancement.

Trois Rivières - Millésime 2006
Avant d’annoncer cette nouveauté, rappelons tout de même que « L23 », cette lettre et ce nombre résonne dans bon nombre de caboches d’amateurs de rhum. En effet, l’an passé, Trois Rivières, en la personne de Daniel Baudin, Maître de chai des deux maisons mentionnées ci-dessus, avait embouteillé ce fameux L23, signifiant Loge 23, qui a abrité des fûts de 400L de chêne neuf américain ayant contenu un jus de millésime 2006, au degré naturel de 55,5%.

Cette année, ce cher Daniel embouteille ce même jus du millésime 2006 mais qui a passé cette fois son temps, de sa naissance à quasiment son embouteillage en ancien fût de cognac de 400L. Ce fameux fût porte donc le numéro 206 d’où le L23-206 ! Tout s’éclaire !

Bon sachez tout de même que si votre caviste se trompe lors de la commande et que vous repartez avec le L23, vous ne serez pas non plus perdant au change !

Maison La Mauny VSOP

Passons chez La Mauny maintenant ou plutôt Maison La Mauny ! Côté innovation, la marque répond présent avec le Maison La Mauny Acacia que nous avions mentionné dans le What’s Up du précédent numéro.

On note également le sobrement intitulé Maison La Mauny Ananas. Pour cette rentrée c’est le VSOP qui se refait une beauté. On peut même dire que sur le papier, ce « very special old pale » a tout pour séduire puisque Mister Baudin assemble un rhum vieux de 9 ans avec un autre rhum vieux de 5 ans et demi, et pour reprendre les propos de ce talentueux maître de chai « c’est de la douceur et du caractère ».

Trois Rivières L23-206 

70 cl – 43%

PVC : 69€

Maison La Mauny VSOP

70 cl – 40%

PVC : 50€

Distribution : Cavistes via Dugas

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader