Cave à Rhum : La cave de Rob, The Gourmet’s Market – Une institution pour les palais éclairés

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Le célèbre et flamboyant magasin pour gourmets bruxellois, Rob, recèle dans ses murs l’une des belles caves de Belgique. Rénovée il y a quelques mois, celle-ci regorge, dans ces 450 m2, d’une sélection affinée de vins et de spiritueux : whiskies et gins, qui dominent le marché local mais aussi rhums pour palais avertis. Visite guidée.

C’est à Woluwe Saint-Pierre, commune résidentielle et huppée au sud-est de Bruxelles, et sur un axe stratégique, que la maison historique Rob a décidé de bâtir son dernier navire en 1972, le seul à perdurer aujourd’hui (les deux autres à Ixelles et Uccle ont fermé leurs portes). Fondée en 1946, ce fief de l’épicerie fine rappelle tous les codes des prestigieuses enseignes gastronomiques françaises, des Galeries Lafayette Gourmet ou à la Grande Épicerie : qualité, service, petits producteurs, artisans et nouveautés.

Imaginé par le pionnier Charles-Marie Yerna, surnommé Robert (dont le nom de son enseigne Rob), cette institution a vu défiler plusieurs générations de familles bruxelloises, animées par une vive appétence pour le goût. Aujourd’hui, Rob est fréquenté surtout par une clientèle de foodistas majoritairement trentenaires et quadras prêtes à parcourir quelques kilomètres pour s’offrir la viande du renommé Hugo Desnoyer, les madeleines du pâtissier-chocolatier Joost Arijs, un poivre rare parmi les 33 variétés disponibles ou des cuvées d’exception dans ce marché des saveurs.

Une vaste cave flambant neuve et bien étoffé

Parmi les rangées de victuailles bien achalandées, les spiritueux et vins ont bien sûr trouvé sagement leur place mais c’est au sous-sol que l’aventure pour tout amateur éclairé de bons nectars prend tout son sens. Créée en 1995, la cave de Rob s’est rafraîchie d’un nouvel habillage depuis septembre dernier, avec toujours ce même fil rouge, modernité et élégance. Chaque espace est judicieusement pensé pour épater le visiteur épicurien venu de Belgique ou d’ailleurs : des briques rouges aux murs, un couloir interminable de bouteilles coiffé d’un plafond demi-circulaire cerné de bois à l’image d’une cave d’un grand château, des meubles à vins ergonomiques.

Pour guider le chaland dans cette cave cinq étoiles, Jérémie Claes, responsable du lieu, s’est entouré de quatre experts, dont Vincent Cornelis et David François, ancien meilleur barman de Belgique, pour la partie spiritueux. Le point commun de ses hommes : une approche concrète de leur métier au sein d’une maison prestigieuse. « Nous sommes un magasin généraliste mais notre combat est de défendre les petits producteurs auprès d’une clientèle bruxelloise avec des goûts très classiques. C’est pour cela que nous avons pour vocation de faire découvrir des choses plus confidentielles et d’être prescripteur », précise Jérémie Claes. Au total, 2200 bouteilles de vins en premier plan (85 % d’origine française) et 800 spiritueux.

Une sélection de rhums pour des palais voyageurs

Et côté rhum ? Direction la dernière partie de la cave où est réunie toute une collection magistrale. La scénographie se démarque par un éclairage mettant sous le feu des projecteurs les 300 références de whiskies mais aussi les autres catégories comme le rhum. « Nous avons entre 60 et 70 références de rhum. L’offre s’est enrichie au fil des années avec une sélection de plus en plus spécifique. Nous nous devons d’apporter une vraie valeur ajoutée. Nous sommes face une clientèle connaisseuse et globetrotteuse, avec un mode de consommation liée à la dégustation», ajoute-t’il. Le rayon confirme le discours : premières cuvées mises en évidence dans le corner dédié au rhum, celles de l’Habitation Velier pour des becs éclairés.

Mais aussi toute la collection Plantation : « Un rhum historique pour Rob et nos meilleures ventes. Depuis deux ans, nous avons mis en place avec Plantation une cuvée spéciale. Cette année, c’est un Panama 8 ans se caractérisant par une belle- souplesse, rondeur et fraîcheur », précise Jérémie Claes. Autre jus rarement vu dans les caves françaises : le belge Shack Rum Gold, créé par le restaurateur Serge Buss. Un intéressant assemblage de rhums venus de trois horizons, Barbade, Guatemala et Trinidad, tous vieillis 5 ans en fûts de chêne américain. Bien sûr, la maison se targue d’un choix judicieux de rhums hispaniques comme le colombien La Hechicera populaire en Belgique et de nectars britanniques tels que le Chairman’s Reserve. En bon francophile, Rob fait honneur au style agricole : sur les étagères se côtoient les grandes maisons martiniquaises, Clément (VSOP, XO), JM et Trois Rivières (Cuvée du Moulin ou 355). Bien sûr, la visite n’est pas finie… pour les amoureux de petits producteurs.

➔ Rob – 28, boulevard de la Woluwe
1150 Woluwe Saint-Pierre – Tél. : 00 32 2 761 01 66
www.rob-brussels.be

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader