Bilan de la dernière campagne en terres agricoles #1 : Martinique, un millésime 2020 contrasté

Après une année 2019 catastrophique avec seulement 200 000 tonnes de canne à sucre produites, les 220 000 tonnes de la campagne 2020 sonnent presque comme une bonne nouvelle pour les Martiniquais.

Martinique

Dans l’ensemble, les distilleries ont eu de quoi fonctionner presque normalement, même l’usine du Gallion devrait se refaire, avec 38 700 tonnes à transformer en sucre contre 23 000 l’an passé. “En 2020, nous avons eu un peu de pluie pendant la période de croissance de la canne, ce qui nous a permis d’avoir de la quantité, et nous avons eu ensuite une bonne sécheresse qui nous a permis d’avoir du rendement, c’est-à-dire du sucre”, se félicite Marc Sassier, le responsable de la production des rhums Saint-James. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 


Voir le bilan complet


 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader