Beenleigh, une autre idée du rhum australien

Non, le géant Bundaberg n’est pas le seul rhum australien ! A ses côtés se trouve la distillerie plus artisanale, plus qualitative diront certains, de Beenleigh, dont on trouve les produits grâce en France grâce à Velier, Plantation, Ferroni ou Rum Explorer. Plongeons dans son histoire tourmentée et évoquons son présent, ses actualités et son évolution avec son distillateur en chef, Steve Magarry.

Beenleigh

Beenleigh, située sur les rives de la rivière Albert dans le sud-est du Queensland, était à l’origine une plantation qui cultivait du coton. Elle a obtenu le droit de distiller son premier rhum, ou plutôt devrions nous dire ‘rum’, en 1884. Lequel était produit à partir de la mélasse issue des cannes à sucre cultivées sur la plantation et ses environs. Mais n’allons pas trop vite.

Les débuts de la canne à sucre en Australie

La canne à sucre aurait débarqué pour la première fois sur l’île-continent en 1788 à bord des onze navires constituant la « First Fleet », bien que le capitaine James Cook ait déjà eu de la canne à sucre tahitienne à bord du HM Endeavour lorsqu’il ‘découvrit’ l’Australie en 1770. Les premiers arrivants de la ‘First Fleet’ en Nouvelle-Galles du Sud étaient des bagnards et l’Australie, une colonie pénitentiaire.

Mais l’exil, ça donne soif, aussi commencèrent-ils à importer illégalement du rum (un vocable marin qui désignait alors toute sorte d’eaux-de-vie, pas nécessairement de canne) du Bengale en Inde, de Java en Indonésie), de Manille aux Philippines, de l’île Maurice, de Rio au Brésil ou encore des Antilles.

Beenleigh

Très vite, la colonie devint difficile à gouverner et la Couronne décide d’envoyer le controversé William Bligh (qui avait déjà suscité la révolte du Bounty !) pour remettre de l’ordre. Ce dernier se mit en tête de mettre fin au trafic de rum et, après deux années de tensions, fut déposé par les hommes de son bataillon et renvoyé en Angleterre !

C’est en 1821 que la première plantation supervisée de canne à sucre a été mise en place en Australie, dans la région de Port Macquarie en Nouvelle-Galles du Sud, à partir de cannes importées de Tahiti. Elles étaient cultivées par des bagnards antillais. Quant à la première distillerie australienne (en tout cas munie d’une licence officielle), elle fut construite en 1863 par Robert Cooper.

La naissance de Beenleigh en tant que plantation et sucrerie

C’est en 1865 que Francis Gooding et John Davy, des beaux-frères arrivés à Brisbane en provenance du Devon en Angleterre, créent la plantation « Beenleigh » d’après leur domaine d’origine. Elle est d’abord dédiée à la culture du coton mais, très vite, elle se reconvertit dans la canne à sucre.

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

RUMPORTER

Édition automne 2021

Voir le sommaire

Découvrir les offres d’abonnement

 


Share This