Stade’s Rum : Un nouveau rhum en provenance de la Barbade

La Maison Ferrand, via The West Indies Distillery, (re)lance une nouvelle marque à destination du marché US et de la Babarde : Stade’s Rum.

Deux références seront bientôt disponibles sur ces marchés : un rhum blanc, « Beach Vat N°1 » et un assemblage de rhums compris entre 1 et 8 ans, « Bond N°8 ». Angélique Julienne, directrice marketing et communication de la Maison Ferrand, nous les présente.

Adrien Bonetto : Deux nouvelles références sont prévues pour la Barbade et les USA, pouvez-vous nous les présenter ?

Angélique Julienne : La nouvelle gamme de Stade’s Rum se compose de deux rhums distillés chez West Indies Rum Distillery : Stade’s Beach Vat N°1 et Stade’s Bond N°8.

Beach Vat N°1 est un rhum blanc de la Barbade alliant rondeur et authenticité grâce à un assemblage de rhums distillés en alambic et en colonne qui repose ensuite quelques mois dans un vieux tonneau de chêne à quelques mètres de l’océan.

Bond N°8 est un assemblage d’alambic et de colonne de la Barbade vieilli en futs sous les tropiques à quelques pas de la mer dans notre chais « Bond N°8 ». Les rhums composant cet assemblage ont entre 1 et 8 ans. Le résultat est un bouquet complexe d’épices et de fruits tropicaux aux accents du soleil des Caraïbes avec une longue finale.

AB : Quand ces références seront-elles disponibles et à quels prix ?

AJ : Stades Bond N°8 et Stades Beach Vat N°1 seront disponibles dès le 9 mars, à la Barbade au prix de 25 BBD/750ml.Le lancement est prévu aux US en Juillet/Aout, 24.99 USD/700ml aux US.

AB : Ces deux premières références sont-elles le début d’une nouvelle gamme ?

AJ : La marque Stades comprends déjà 2 rhums, donc nous pouvons parler de gamme dès à présent. Mais en effet, il est possible que d’autres délicieux rhums arrivent dans les prochaines années ! Stay Tuned.

AB : Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs pourquoi lancer une nouvelle marque sur ce marché et ne pas garder « Plantation » et son identité ?

AJ : Nouvelle marque, pas vraiment ! George Stade était un distillateur et un aventurier d’un autre siècle qui en 1893 fonda West Indies Rum Distillery avec le rêve de produire le meilleur rhum de la Barbade. Rapidement ses rhums firent la renommée de l’île et son nom devint synonyme d’excellence parmi tous les marchands de rhums qui le reprirent pour marquer un gage de qualité.

Aujourd’hui l’équipe de West Indies Rum Distillery à la Barbade est fière de faire renaître cette marque mythique et de poursuivre le rêve ultime de son créateur : concevoir les plus délicieux rhums de la Barbade. C’est pour perpétuer les traditions et l’héritage de la distillerie, vieille de plus d’un siècle, que l’équipe a voulu redonner vie à Stade’s Rum.

C’est aussi dans cette optique que l’équipe recherche et étudie constamment les archives qui se trouvent dans le « distiller’s vault » et qu’Andrew Hassell, son directeur, étudie sans relâche l’histoire et l’héritage du rhum de la Barbade.

AB : Aucune chance de ne voir débarquer ces références sur le marché français ?

AJ : Pour le moment, ce n’est pas prévu non !

Share This
preloader