Rhum agricole des DOM à l’export : Annie des Groseillers, Québec

par | 27 Nov 2020

Interview d’Annie des Groseillers, Consultante Stratégique Vins & Spiritueux – Experte en rhum

Annie des Groseillers

 

 

Quel est le niveau d’awareness des Québécois pour le rhum agricole ? Quelles sont les marques présentes ?

L’engouement est réel et grandissant depuis je dirais les 3-5 dernières années. Les ventes de rhum toutes catégories confondues au Québec sont en croissance constante depuis une dizaine d’années. Les amateurs sont de plus en plus avertis et aux aguets.

De nombreux clubs de dégustation ont vu le jour et attisent la curiosité des consommateurs. Évidemment l’offre est encore majoritairement dominée par les gros players et les rhums de mélasse. On trouve plus de 340 références ‘’rhum’’ actives à la SAQ. Mais « référence active » ne veux pas dire que le produit est disponible. Les produits de niche ne sont souvent commandés qu’une seule fois par an et donc lorsque les stocks sont écoulés, le produit peut rester indisponible pour plusieurs mois.

Sur ces 340 références, on compte une petite quarantaine de rhums agricoles à peine. On retrouve entre autres des Saint-James, Trois Rivières, La Mauny, Bielle, Arcane, Libération, Longueteau, Aldea (Canaries), Toucan et tout récemment A1710. Coté rhums arrangés, après cinq ans d’efforts acharnés, Ti Ced est en train de se tailler une place de choix. Ces marques ne présentent que quelques références et on ne retrouve pas leur gamme complète malheureusement. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.


Voir le dossier complet


Rumporter Magazine - Édition juin 2020

RUMPORTER

Édition Septembre 2020

Voir le sommaire

Découvrir les offres d’abonnement

 

Share This
X
Secured By miniOrange preloader