Les Ateliers du Rhum et de la Canne – Quelques chiffres 1/3

A l’occasion des 20 ans de l’AOC Martinique, Contact Entreprises et le CODERUM organisent les Ateliers du Rhum et de la Canne qui se tiendront les jeudi 17 et vendredi 18 novembre dans le cadre, sympathique et bien connu des amateurs de rhum, du Château La Favorite. Les ateliers du rhum nous ont communiqué quelques chiffres sur la filière canne. Commençons par la production de canne.

Les ateliers du Rhum et de la Canne - surface plantée

Ces chiffres sont intéressants à mettre en perspective par rapport aux productions des autres pays producteurs de canne et de rhum. Quand vous pensez par exemple que le Brésil a une surface plantée de près de 9 millions d’ha ou que le petit Nicaragua vient avec l’aide de la Banque Mondiale d’augmenter sa surface plantée à près de 100 000 ha, que sont ces 3 900 ha de canne en Martinique ou par extension les 12 000 ha de la Guadeloupe ? Pour nous ils représentent un défi majeur : celui de la montée en gamme du rhum martiniquais qui suscite son essor mondial.

Les ateliers du Rhum et de la Canne - récolte 2016

L’augmentation de la récolte 2016 est à cet égard, très intéressant. Avons-nous assisté à une année exceptionnelle après des campagnes plus compliquées ? Est-ce que la surface plantée (en zone AOC) a augmenté ou le sera-t-elle prochainement ? Si oui, est-ce au détriment de la banane, certes plus rentable mais beaucoup plus polluante, ce qui serait une bonne nouvelle. Est-ce que le prix à la tonne a augmenté améliorant le sort des planteurs et promettant de nouvelles surfaces ? De nouvelles variétés de canne à sucre sont-elles à l’étude ? Les problèmes sur la destination du foncier, terres agricoles convertibles ou non en terres constructibles, vont-ils être prochainement résolus ? Est-ce que la production sucrière est en péril et verra-t-on alors des cannes à rhum ? Ce sont ces questions entre autres qui seront posées aux ateliers de la canne et du rhum les 17 et 18 novembre.

Share This
preloader