Distillateurs, déclarons la guerre au Covid-19 !

Amis distillateurs, petits et grands, vous disposez de stocks qui peuvent sauver des vies !

Grippe espagnole en 1918

En effet, les journaux télévisés nous montrent des pharmaciens en pénurie d’éthanol pour produire le gel hydroalcoolique indispensable à nos hôpitaux, nos médecins, nos personnels soignants, nos pompiers… Certains n’ont même plus de quoi désinfecter leurs stéthoscopes ! Si vous disposez d’alcool éthylique à 96% comme certains producteurs de vodka, gin, de liqueur, d’absinthe ou d’apéritif, vous avez l’autorisation de le céder à votre pharmacien (*) pour qu’ils puissent préparer le précieux gel pour tous les personnels en première ligne. Alors appelez les pharmaciens proches de vous, vous pouvez les aider et ils les aideront !

Certains producteurs d’Alsace, de Lorraine, de Marseille, de Bourgogne, de Cognac, d’Armagnac, de Normandie et bien sûr des Antilles sont déjà en relation avec des pharmaciens. De grands groupes fournissent en masse comme LVMH en France, Pernod Ricard en Espagne, Altia en Finlande… Notre industrie a une mémoire longue, elle a su traverser les guerres et les pandémies, la population mondiale a besoin de ses distillateurs pour lutter au plus vite à l’échelle locale, nationale et partout dans le monde.

Si vous disposez d’alcool à fort degré, à plus de 90%, il pourrait également être utile, ne serait-ce qu’en désinfectant.

Les douanes autorisent la vente (et donc le don ?) d’alcool à 96% au moins :

« vous pouvez tout à fait vendre de l’ Ethanol à 96 pour cent V/V en exonération si le pharmacien vous fournit un numéro UT que vous indiquerez sur le DSA exonération pour justifier la sortie de votre comptabilité matière ».

On fournit d’abord, on verra après.

Chaque minute compte : si les soignants deviennent des vecteurs du virus, ce sont des vies qui seront en jeu, sans compter la population qui va en avoir un besoin vital dans les prochaines heures.

Il n’est jamais trop tard pour être utile. La santé avant tout !

#cestmatournee #avotresanté #lavieavanttout #tempsdeguerre #SpiritsIndustryAgainstCovid19

*voir l’Arrêté du 6 mars 2020 portant diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus covid-19

Sachez qu’il faudra attendre ensuite 72h :
« Préalablement à leur dispensation, les lots sont mis en quarantaine pendant 72 heures afin de permettre la destruction des spores éventuellement présentes dans l’alcool. »

 


VOIR LE DOSSIER COMPLET 


 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader