Décès de Jacques Chirac, amoureux des territoires d’Outre-mer

Jacques Chirac s’est éteint aujourd’hui, le 26 septembre 2019, à l’âge de 86 ans. L’ancien Président français (de 1995 à 2007) était l’un des rares élus à s’être rendu dans tous les territoires d’Outre-mer. 

Jacques Chirac

Il était un fervent défenseur des territoires et collectivités d’Outre-mer comme peuvent l’attester les réactions d’élus ci-dessous.

Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mer : « un grand homme d’Etat amoureux des Outre-mer ».

Serge Letchimy, député de Martinique : « il avait une attention particulière pour l’Outre-mer ».

Ary Chalus, Président de la Région Guadeloupe : « un géant de la politique française, un homme profondément engagé et attaché aux Outre-mer ».

Jacques Chirac
Jacques Chirac buvant un Ti-punch

David Lorion, député de la Réunion : « un infatigable serviteur de l’Etat et de la France »

La Réunion où il s’était érigé en défenseur de la production sucrière et donc de la canne à sucre. Extrait de son discours à Saint-André, La Réunion, le 18 mai 2001 :

« Je sais qu’à Saint-André vous êtes particulièrement attentifs à toutes les évolutions qui se sont dessinées récemment autour de la production sucrière. Votre région constitue le berceau de la culture de la canne à sucre qui conserve une place essentielle dans la vie de cette belle commune et aussi dans celle de l’ensemble du département. La filière canne représente près de 20.000 emplois directs et indirects et plus de la moitié de la valeur des exportations de La Réunion.

Pour cette raison, et aussi parce qu’elle est au coeur de votre histoire et de votre patrimoine, la canne doit être défendue et mise en valeur. Nous devons veiller au bon fonctionnement de l’organisation communautaire du marché du sucre, nous en avons parlé hier, et ne pas hésiter à réclamer des mesures dérogatoires exceptionnelles, si les conditions d’accès à ce marché de produits issus de pays à très faibles coûts salariaux menaçaient de le déséquilibrer. C’est le sens des interventions que j’ai faites personnellement auprès des Commissaires compétents et du Président de la Commission. C’est le sens des très fermes interventions faites par le ministre français de l’agriculture, notamment lors des dernières réunions agricoles. Soyez certains de notre détermination en ce domaine ».

 

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader