Clairin Milot, dans le paysage d’Haïti

Patrick Saint-Surin à Haïti est déterminé. Petit-fils de producteur, il reprend en 2012 l’exploitation familiale alors que sa famille lui suggère fortement de faire autre chose ou de quitter l’île.

Clairin Milot

Mais Patrick est passionné par la production et pas seulement d’ailleurs puisqu’il crée sur place l’Économusée du guildivier des Caraïbes qui s’ouvre au public en 2018. Pour son clairin, passion et tradition obligent, Patrick ne travaille qu’avec des variétés de cannes locales : Medialande, Pete Coca, Zariete.

Le tout sur ses dix hectares et sur quelques champs de ses voisins. Deux récoltes par an et un pressage immédiat pour conserver la fraîcheur. Pas d’ajout de levure puisqu’il est question de fermentation spontanée qui dure de dix à quinze jours.

Petit alambic au feu de bois surmonté d’une colonne dont les plateaux ont été retirés… Deux passes d’alambic après, il obtient ce nectar qui titre 55% sans réduction.

Clairin Milot

75 cl – 55%

Distribution Mezcal Brothers

 

Share This
preloader