Autour du rhum : L’heure est au Rum punch ! #1

De jolis pichets qui flirtent avec l’osier et le rafia, des verres recyclés ou soufflés, de la terracotta pour compléter et le tour est joué ! Dans le style de votre choix.

BUCOLIQUE
C’est dans la petite boutique du Café Léoube, bordant la plage du Pellegrin, proche de Bormes-les-Mimosas que Rumporter a déniché ses pichets et verres bardés de rotin signés Daylesford. Le set parfait pour un rum punch ciselé !

Bon à savoir : acquis en 1997 par Lord et Lady Bamford – Carole Bamford n’est autre que la propriétaire de la ferme biologique Daylesford – le domaine de Léoube, couvrant 560 hectares, produit 9 cuvées biologiques sous la houlette de Romain Ott, directeur de production et œnologue.

Pichets, verres et photophores, verre recyclé et osier, à partir de 10 € pichet et photophore, 5 € le verre.
www.daylesford.com


SCANDINAVE
Changement radical ! Des pichets ultra design bicolores. Mette et Rolf Hay ont le chic pour s’entourer de designers ultra pointus pour leurs collections de décoration d’intérieur. Signés de l’artiste verrier allemand Jochen Holz, là encore, ils seront parfaits pour épater les convives.

Glass jug, verre borosilicate, à partir de 39 € (plusieurs tailles disponibles).
www.hay.dk


NOMADE
Autre contrée, autre contenant, autre matière… Ces carafes cerclées de fibre de papier washi viennent tout droit de « La Compagnie Française de l’Orient et de la Chine » qui choisit tous ses ateliers pour le respect des traditions. Pratique, l’étui se retire facilement lors du nettoyage.

Carafe Parang, verre et fibres de papier washi tressées sépia et naturel, (D 10 x H 25,7 cm), 30 €. www.cfoc.fr


Rumporter Magazine - Édition juin 2020

RUMPORTER

Édition Septembre 2020

Voir le sommaire

Découvrir les offres d’abonnement

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader