La Maison du Rhum dévoile son quatrième batch

Dugas a dévoilé le batch 4 de La Maison du Rhum. Sept nouvelles expressions, autant de destinations et un packaging toujours attrayant. 

La Maison du rhum SalvadorSalvador : Distillé en 2011 et embouteillé en 2021 il a bénéficié d’une finition de 24 mois en ex-fûts de Châteauneuf-du-Pape.

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Son nez intense s’ouvre sur des notes de vanille et de caramel. A l’ouverture, des notes délicates de tabac blond se mêlent aux fruits secs. La bouche onctueuse dévoile un boisé subtile et confirme les arômes du nez. Sa finale s’étire sur des notes de noisettes ».

40° – 70 cl
67€

La Maison du rhum paraguay

Paraguay : Distillé en 2009 et embouteillé en 2021, il a vieilli en ex-fûts de Xérès

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Son nez s’ouvre sur les fruits exotiques, la mangue fraîche. Un soupçon de vanille se dévoile à l’aération. En bouche, l’attaque est souple, douce. Les fruits exotiques laissent place à un boisé délicat. Des notes de boîte à cigares évoluent sur les fruits secs ».

42° – 70 cl

67€

La Maison du rhum colombie

Colombie (Coloma) : Distillé en 2008 et embouteillé en 2021, il a vieilli en ex-fûts de Bourbon et bénéficié d’un finish en ex-fûts de liqueur de café.

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Son nez, gourmand, révèle des notes de caramel délicatement vanillées. Le café et les épices apparaissent à l’aération. La bouche est crémeuse. Des saveurs de caramel et de café nous enrobent le palais. En toile de fond, les notes boisées se muent en grain de café pour une finale torréfiée ».

48° – 70 cl

67€

La Maison du rhum pérou

Pérou : Distillé en 2011 et embouteillé en 2021. Il a vieilli en ex-fûts de Bourbon, ex-fûts de Xérès et  a bénéficié d’un finish en ex-fûts de Pedro Ximenez.

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Au nez, une pointe de fumée et quelques épices douces laissent place aux fleurs blanches accompagnées d’un soupçon de réglisse. La bouche confirme les arômes du nez. Elle dévoile des saveurs de fruits caramélisés. Ce bouquet d’arômes s’achève sur des notes d’abricots secs ».

48° – 70 cl

67€

La Maison du rhum pérou

La Réunion (Rivière du Mât) : Distillé en 2008 en embouteillé en 2021, il a vieilli en fûts de chêne français et ex-fûts de Cognac.

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Son nez s’ouvre sur les fruits exotiques. En toile de fond, la vanille séchée accompagne des notes de tabac blond. L’attaque boisée évolue sur les fruits exotiques pour une finale légèrement torréfiée ».

49° – 70 cl

67€

La Maison du rhum saint lucie

Sainte-Lucie : Distillé en 2013 et embouteillé en 2021 il a vieilli en fûts de chêne blanc américain de 1er remplissage.

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Son nez dévoile des notes de bananes mûres. A l’aération, des senteurs plus herbacées se révèlent avec un côté quasi mentholé accompagné d’une pointe d’eucalyptus. En bouche les bananes deviennent flambées. Un boisé fondu et des saveurs d’eucalyptus s’étirent pour une finale fraîche ».

45° – 70 cl

67€

La Maison du rhum panama

Panama : Distillé en 2009 et embouteillé en 2021, il a vieilli en ex-fûts de Xérès.

Note de dégustation fournie par le producteur :

« Son nez typique des rhums de style anglo-saxon s’ouvre sur des notes de bananes flambées. Les épices douces et la réglisse se mêlent à l’ananas juteux. La bouche est ample, puissante. Les fruits exotiques, la vanille et les épices s’estompent pour une finale légèrement boisée aux saveurs d’ananas rôtis ».

55° – 70 cl

67€

Share This