Dégustation de 3 Single Casks Trois Rivières – Rumporter

Alambic-3Rivières

Les côtes martiniquaises furent abordées dès le XVIème siècle par les vaisseaux français qui, arrivant d’Europe par le passage souvent très agité du canal de la Dominique, y trouvaient des mouillages protégés. Ils y faisaient relâche et y ravitaillaient avant de s’y installer définitivement en 1635. Bien plus au sud, s’étendant du Diamant à Sainte-Luce, la concession des Trois-Rivières n’aurait pas fait parler si elle n’avait appartenu, en sous-main, à Nicolas Fouquet, surintendant des finances du roi Louis XIV. Ces mêmes terres lui furent confisquées, en 1661, lors de sa disgrâce. Dans l’histoire des Voyages, l’Anse des Trois-Rivières est considérée comme peu propice au mouillage comme le confirmera Moreau de Saint-Mery quelques années plus tard depuis Port-à-Piment. Sans activité depuis sa création en 1660, la renaissance du domaine eut lieu en 1894 et une distillerie fut créée au début du siècle suivant.


Lire aussi « Trois rivières, de la plantation à l’alambic » une histoire au fil des siècles


La famille Marraud des Grottes s’en portera acquéreur au début des années 50 et commercialisera les rhums agricoles du domaine sous la marque Duquesne jusqu’en 1972. Le groupe Bellonie et Bourdillon Successeurs (BBS), également propriétaire des rhums La Mauny, en fit l’acquisition en 2004 et les deux colonnes créoles en cuivre furent déplacées sur le site de La Mauny.

C’est précisément à cette date qu’a été distillée notre première expression, les deux autres étant millésimées 2006, l’une à 43°, l’autre au degré naturel. Ces trois rhums proposés par le maître de chais Daniel Baudin, non-filtrés à froid, sont issus de fûts uniques qui ont perdu plus de la moitié de leur contenu.

3rivièresTB 500x500Trois Rivières Single Cask 2004 16-38 Fût du Missouri Ex-Bourbon – 43%

Nez : un gras assez exubérant pour cette première attaque au fruité prononcé : sur le kumquat et la mangue mûre. Le second mouvement se termine sur une jolie note de rancio.

Bouche : des notes de papaye et de citron vert auxquelles se mêlent le pralin et quelques baies. Une sensation métallique persiste en bouche.

Finale : sur l’angostura dans un premier temps, elle devient légèrement terreuse. Quelques notes automnales de sous-bois. La finale ne prend toutefois pas son envol.3rivièresTB 500x500

Trois Rivières Single Cask 2006 23-202 Fût du Limousin Ex-Cognac – 43%

Nez : sur l’humidité des vieux pontons et les copeaux de crayon. Des notes de datte, de canne mûre et de pain d’épice complètent ce profil austère mais intéressant.

Bouche : le gras d’une mine de crayon à papier que suivent les notes de kumquat, de macis et de tabac blond. La canne à sucre fait une apparition subtile en fin de bouche.

Finale : des notes de vieille corde, d’écorce d’angostura et de zan pour une finale, somme toute, un peu courte.

3rivièresExcellent 500x500 Trois Rivières Cask Strength 2006 SC Loge 23 – 55.5%

Nez : passé huit ans en fût qui lui ont limé les angles mais pas la corpulence, ce rhum présente un profil aromatique très fondu sur le quinquina et le jus de canne frais.

Bouche : fraîche et tonique sur l’orange et le champignon shiitake. Le côté toasté du fût ressort dans un deuxième temps, gras mais délicat, pas agressif du tout.

Finale : elle confirme l’orange avant qu’une superbe note de curcuma ajoute encore à la complexité aromatique de cette expression.

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader