Rhums A1710 : La Perle devient brute

Une nouvelle référence va bientôt faire son apparition dans la gamme des rhums blancs A1710 : La Perle Brute. Les chanceux présents à la dernière édition du Rhum Fest Paris, ont pu tester une version « prototype » de cette cuvée. Depuis cet évènement, le travail de chai s’est poursuivi ainsi que le repos de cette « Perle ».

Rhums A1710 - La Perle Brute

Ce rhum blanc agricole est issu d’une distillation sans réduction dans un alambic en cuivre muni de sa colonne à 7 plateaux répondant au doux nom de « La belle Aline », contrastant ainsi avec les 66° proposés.

Un brut de distillation est une première chez les Rhums A1710 comme nous l’explique Stacy Hate : « Nous avons décidé de nous positionner sur 66° pour deux raisons, la première étant que ce rhum était très intéressant gustativement parlant à ce degré là.
Pour la seconde raison, nous souhaitons aujourd’hui agrandir notre gamme de rhums blancs afin de toucher et de satisfaire un plus grand nombre de consommateurs, cela passait bien entendu par un positionnement sur un brut de distillation ».

Les rhums A1710 ont choisi de mettre en valeur les cannes à sucre provenant d’une parcelle de Monsieur Paul Octave dont l’exploitation produit des cannes à sucre telles que la Noire, la Jaune et la Pen Epi Lèt. Stacy Hate nous précise : « le point que nous avons voulu mettre en avant sur cette Perle Brute est l’hommage aux planteurs de cannes à sucre. Nous ne parlons jamais de ces personnes alors que leur importance dans la création du rhum n’est plus à prouver, d’où la série limitée « cannes de Monsieur Paul Octave » que nous avons produit cette année pour la Perle Brute ».

Les cannes Jaunes, Noires et Pen épi let, sont des cannes anciennes qui ont été oubliées car elles sont plutôt molles et fragiles, ce qui signifie qu’elles sont plus propices aux attaques de rats et difficiles à récolter en machine. Il en existe encore chez les petits planteurs en toute petite quantité. Malgré ces défauts, se sont des cannes très juteuses et qui apportent des saveurs très intéressantes.

Rhums A1710- La Perle Brute

Notes de dégustation fournies par le producteur : 

Nez : accueillant et souple, des notes fruitées, épicées et poivrées.

Bouche : l’attaque est douce, des saveurs de mangue confite, de noisette et de canne à sucre très présente.

Finale : un bel équilibre, une longueur en bouche qui donne envie de renouveler l’expérience.


La Perle Brute

Bouteille de 50cl – 66°

PVC : 49€

La commercialisation débutera en mai à la Martinique et fin juin en France et en Europe. Une édition produite en 2286 exemplaires.

www.rhum-a1710.com

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader