Passeur de secrets : 3 rhums d’une période courant de 1930 à 1960

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Cet article permet d’approcher 3 rhums d’une période courant de 1930 à 1960. Il est né de la complicité de deux personnes dont l’enthousiasme a œuvré à ce qu’il soit possible : Karim Karroum des Petits Celliers, antiquaire en spiritueux, qui a offert ces rhums à la dégustation pour en imaginer les cocktails d’époque et Matthieu Lange dont les recherches historiques offrent les datations et la trame historique de ce qui suit.

Port d’estuaire de Bordeaux, 1919

Au moment même du premier dépôt de la marque Pépita par Chantecaille & Compagnie, plusieurs clippers appareillent, creusant de leur étrave un sillon dans les eaux pleines qui prolongent les quais verticaux et les bassins à flots. Plus loin sur les docks convenus, des bouteilles de rhum passent de main en main via les entrepôts de convenance.

Le Port de la Lune est une rue industrielle et les bouteilles de rhum sont aussi là pour profiter des rencontres. De toute façon, du bal des corporations aux conflits portuaires, les pratiques identifient les appartenances sociales. Mais nous sommes quelques années

rhum pepita

plus tard : la société Barbiet & Fournier reprend le graphisme des étiquettes et dépose la marque Pépita. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader