Old Brothers : l’embouteilleur authentique pour les amateurs éclairés

Connu pour ses embouteillages « High Ester », Old Brothers s’est installé depuis quelques temps dans le paysage des embouteilleurs indépendants. Les Bielle à plus de 70% ayant remporté un grand succès auprès des amateurs, ils reviennent avec sept nouveautés. Les références « perdent » en degrés mais rassurons les fans : l’une d’elles titre à 86,3% ! Rencontre avec Anthony Martins, co-fondateur d’Old Brothers.

Old brothers - Embouteilleurs indépendants

Adrien Bonetto : Peux-tu te présenter et nous parler de la naissance d’Old Brothers, quelle est votre histoire ?

Anthony Martins : Old Brothers, c’est une histoire d’amitié qui a débuté en octobre 2004 quand Julien et moi nous nous sommes engagés dans l’Armée de Terre et sillonnés le Monde (Kosovo, Liban, Côte d’Ivoire, Macédoine, Afghanistan).

Habitués à voyager ensemble autour du globe, nous avons donc décidé, par passion commune pour les spiritueux, de lancer une société d’embouteillage indépendant, afin de parcourir les distilleries du monde et d’en ramener les plus belles expressions de l’art de la distillation.

C’est ainsi qu’en 2017, Old Brothers voit le jour. Old Brothers célèbre à la fois l’exceptionnel, le savoir-faire, l’authenticité, mais aussi la camaraderie, la cohésion. Les spiritueux Old Brothers se dégustent entre «vieux potes épicuriens».

Old brothers - Embouteilleurs indépendants

AB : Depuis le début de l’aventure, combien de références embouteillées ?

AM : Pour l’heure, nous avons sorti 10 embouteillages, à l’exception du gin, tous sont bruts de fût ou de colonne, en couleur naturelle, non filtrés à froid et sont tous des single cask (quantité très limitée). Pour les rhums, nous avons sorti un Bielle 2006 à 48.4%, trois Bielle brut de colonne (72.8%, 72.6% et 73.4%), un Diamond 2003 15 ans à 61.5% et un Fiji FSPD 2009 9 ans à 63.3%.

AB : De plus en plus d’embouteilleurs indépendants, la concurrence devient rude ?

AM : Nous ne voyons pas de concurrents, mais des confrères. Chacun d’entre nous propose sur le marché sa qualité de sélection ce qui permet d’en avoir à tous les goûts et tous les styles. Nous n’avons aucun soucis avec ce sujet.

Old brothers - Embouteilleurs indépendants

AB : Comment expliques-tu le succès d’Old Brothers ?

AM : Chez Old Brothers, nous avons une politique de sélection visant à satisfaire les amateurs les plus éclairés, « les geeks ». Nous portons également énormément d’importance à la création des flacons de chacune de nos cuvées. Il me semble donc que notre public est sensible à ce niveau de qualité ce qui explique surement l’engouement pour nos différentes cuvées.

AB : On voit vos références sur les réseaux sociaux dans des groupes bien connus comme la canne 2.0 par exemple, est-ce que cela à contribué au succès d’Old Brothers ? Les réseaux sociaux sont importants dans votre communication ?

AM : Nous somme avant tout des passionnés, nous prenons énormément de plaisir à partager nos sélections lors de soirée d’échange en toute simplicité. Effectivement La Canne 2.0 est un groupe que nous affectionnons particulièrement par nos liens d’amitié car nous partageons la même passion.

N’ayant pas de shop Old Brothers, les réseaux sociaux sont notre vitrine. Ils nous permettent de partager notre philosophie et nos projets.

Old brothers - Embouteilleurs indépendants

AB : Peux-tu expliquer à nos lecteurs comment vous faites vos sélections ? Le processus entre la sélection et la vente ? 

AM : Nous nous déplaçons dans les chais des distilleries du monde. Nous dégustons le maximum de fûts en suivant un cahier des charges bien précis pour ne conserver que notre excellence. Si aucun des spiritueux dégustés ne nous donnent une émotion, alors nous préférons ne pas nous engager sur l’achat d’un fût.

Une fois le spiritueux sélectionné, vient l’importation de ce dernier. En parallèle nous élaborons la création du visuel (format des bouteilles, étiquettes, …) Afin de coller à notre niveau d’exigence, nombreuses sont les opérations qui doivent être réalisées à la main (ruban, cirage, …)

Ensuite vient la réception des futs et la mise en bouteille, manuelle également.
Nous vendons les flacons via différents canaux :
– En précommande sur notre site internet pour les clients particuliers
– En direct dans le circuits CHR, cavistes et importateurs
– A La Source qui est la première ambassadrice de Old Brothers
– Via différentes opérations de communication (salon, soirée cocktail, animation, prospection…)

Old brothers - Embouteilleurs indépendants

AB : Où peut-on se procurer vos références ?

AM : En tout premier lieu, via notre site internet www.oldbrothers.fr

Mais aussi dans un réseau de cavistes spécialisés : La SourceExcellence Rhum, Arhumatisé, Cave Gilles GrangerL’univers de la Guildive, La Maison des RhumsChristian de Montaguère, A’Rhum, La Maison du Rhum

AB : Quelles seront les futurs embouteillages ? 

AM : Nous avons réalisé un voyage d’un mois et demi aux caraïbes. Grâce à ce travail, nous avons pu sélectionner du LOOOOURD !

Sortira prochainement 7 nouveaux embouteillages, à savoir :

– Saint Lucy 13 ans 59.1% 70cl – 286 flacons

– MGB Rhum Agricole (Marie Galante Bielle) 4 ans 47% 50cl – 476 flacons

– LPCH Blend Jamaicain (Long Pond Clarendon Hampden) 4 ans 47% 50cl – 484 flacons

– FWI Blend La Barbade (Foursquare West Indies) 5 ans 47% 50cl – 476 flacons

– Hampden LROK Blanc Brut d’Alambic 86.3% 37.5cl – 266 flacons

– Clément 4 ans 52% – 316 flacons

– Bielle 2011 Premium 8 ans 53.5% – 364 flacons


Notes de dégustations fournies par le producteur :

Saint Lucy 13 ans

Saint Lucy 13 ans - Old BrothersNez : Les esters mènent la danse soutenus par des arômes de fruits du verger (pomme cuite, poire) et orange sanguine. Après de longues minutes d’aération, il évolue de manière surprenante vers des arômes caractéristiques d’un très vieux calvados.

Bouche : L’attaque est très franche, elle propose une acidité et fraicheur surprenante compte tenu de la gourmandise du nez. Bonbon arlequin, explosion de réglisse Florent à la violette, petite note florale, poire, boule de glace à la vanille.

Finale : Interminable, elle finit sur des notes fruitées et pâtissières où l’on retrouve la sagesse de la carambole, la tarte à l’abricot et la rhubarbe

Bouteille de 70cl – 59.1% – 286 flacons

PVC : 104€

MGB Rhum Agricole (Marie Galante Bielle) 4 ans

MGB Rhum Agricole (Marie Galante Bielle) 4 ans - Old Brothers

Nez : Acidulé, citron confit, fine amertume de la peau de pamplemousse, kumquat, accompagnés par de notes de gâteau aux noix, d’écorce d’arbre fraîchement arrachée et de bâton de réglisse

Bouche : Elle débute sur le jus d’orange fraîchement pressé, caramel à l’orange, fudge, puis se développe sur des notes de coquilles de noix, d’épices (muscade, cannelle) et réglisse. La texture très crémeuse révèle toute la douceur et la friandise du terroir de Marie Galante.

Finale : Très longue, épaulée par une fine amertume végétale, elle s’éteint doucement sur les épices (muscade, cannelle, girofle)

Bouteille de 50cl – 47% – 476 flacons

PVC : 61€

LPCH Blend Jamaicain (Long Pond / Clarendon / Hampden) 4 ans

LPCH Blend Jamaicain (Long Pond / Clarendon / Hampden) 4 ans - Old brothers

Nez : Une délicate bouffée d’ester précède un profil très fruité. Jackfruit, mandarine, ananas, nectarine, pêche se marient à la perfection à l’olive verte, la coriandre et le céleri branche. Quelle gourmandise ! Envie de croquer à pleines dents dedans. Très acidulé, très sincère et remarquablement équilibré.

Bouche : Plus sage et accessible que le nez, les fruits jaunes s’associent au thé et à la prune salée. L’olive verte, la coriandre et le céleri branche s’intensifie et s’unissent à des notes salines, marines, iodées. Texture très crémeuse laissant un joli voile gras sur le palais.

Finale : Particulièrement longue, marmelade d’orange, petite amertume, très bien équilibrée.

Bouteille de 50cl – 47% – 484 flacons

PVC : 53€

FWI Blend La Barbade (Foursquare West Indies) 5 ans

FWI Blend La Barbade (Foursquare West Indies) 5 ans - Old brothers

Nez : Porté par de fines notes de solvant, il s’ouvre rapidement sur une explosion de noix de coco fraîche ainsi que des notes très gourmandes de crème anglaise, d’avocat et de nougat glacé

Bouche : Quelle friandise !!! Il est fidèle au terroir de la Barbade avec des notes de noix de coco, de vanille et de jolies notes de fruits confits rappelant la glace Plombières.

Finale : D’une belle longueur, elle est sèche et très chaleureuse. Une touche acidulée nous rappelle la fraîcheur d’un jus d’orange venant harmonieusement compléter les notes gourmandes déjà perçues en bouche. Vite une autre gorgée !

Bouteille de 50cl – 47% – 476 flacons

PVC : 44€

Clément 4 ans

Clément 4 ans - Old Brothers

Nez : Il démarre sur la gourmandise, la crème aux œufs, le sabayon et la vanille. Puis viennent les épices (muscade, cannelle), pour finir sur le végétal de la canne.

Bouche : Onctueuse, on y retrouve les notes pâtissières présentes au nez, crème aux œufs, sabayon et la vanille. Les épices sont là mais n’écrasent pas le reste (muscade, canelle, clou de Girofle)… C’est très gourmand et très accessible. Il représente parfaitement son terroir et sa tradition.

Finale : Longue et gourmande. Elle s’éteint sur la vanille, les épices et les fins tanins du bois.

Bouteille de 70cl – 52% – 316 flacons

PVC : 54€

Bielle 2011 Premium 8 ans

Bielle 2011 Premium 8 ans - Old Brothers

Nez : Déroutant !! « Noix de coco », écorce d’orange confite, crème pâtissière, calisson, Paille d’or à la framboise, colle blanche, amande amère, nougat glacé, cassate.

Bouche : Arômatiquement douce, la structure en bouche est sèche, portée sur des notes de liqueur d’oranges, cointreau, mandarine impériale, ainsi que des épices douces, (muscade, cannelle), pour finir sur des notes crémeuse, pâtissière de crêpe suzette et sa boule de glace vanille.

Finale : Longue, elle est portée par la sècheresse ainsi que les fin tanins du fût de bourbon, les épices sont encore présentes pour finir sur la douceur de la liqueur de cacao.

Bouteille de 50cl  – 53.5% – 364 flacons

PVC : 112€

www.oldbrothers.fr

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader