Nicholas Feris : « La meilleure chose à faire est d’aider à stopper le mal »

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Nicholas Feris est un homme de bien des talents, pharmacien ,photographe, blogueur et barman. Il a avec d’autres été à la tête de la frond appelant à boycotter la marque du Nicaragua en 2016.

Nicholas Ferris

Rumporter : Bonjour. Qui êtes-vous ? Où travaillez-vous ? Quelle est votre histoire, etc. ?

NF : Je m’appelle Docteur Nicholas Feris. Actuellement, je suis pharmacien au Walgreens Speciality Pharmacy. J’ai un doctorat en pharmacie, diplômé de l’Université de Washington, j’ai été résident au Swedish Medical Center et ai 15 ans d’expérience dans le domaine médical et pharmaceutique. J’ai aussi lancé la première Rum society de Seattle, The Rum Collective, la plus grosse en marche aux Etats-Unis. J’ai organisé plus de 50 événements et dégustations autour du rhum qui ont accéléré l’arrivée de plusieurs dizaines de rhums dans les états de Washington, du Michigan et de Vancouver.
Mon travail de photojournaliste sur mes sites web a été publié par Forbes, le NY Times, Fox News mais également dans des magazines de gastronomie française.

Je fais régulièrement partie des jurys de compétitions de rhums et de cocktails à l’échelle internationale et je suis un des fondateurs du International Rum Council. Je suis également le co-éditeur d’un livre récemment publié sur le rhum, intitulé Explore Rum, et travaille en tant que consultant pour des bars à cocktails et des restaurants en lien avec mon activité, comme Rum Spoken Here, LLC. Mon site Web et les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram) reçoivent des dizaines de milliers de visiteurs du monde entier chaque mois. 

La suite de cet article est réservée aux abonnés.

 

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader