Exclusif : Neisson Blanc Bio, en prise avec les éléments et la mer

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

En exclusivité Mondiale, la nouvelle cuvée : « Le rhum bio par Neisson ». L’ensemble du banc d’Essai « Les rhums blancs agricoles bio » est à retrouver dans la prochaine édition papier de Rumporter au mois d’avril. 

Autant le dire tout de suite : la nouvelle version du rhum blanc bio de Neisson est exceptionnelle. Il s’agit peut-être même de leur meilleure cuvée alors que la barre était déjà placée très haute avec les précédentes.

Nous sommes en présence du « Port Ellen » (distillerie fermée et mythique de whisky de malt du sud de l’île d’Islay en Ecosse, ndlr) des rhums blancs tant la dynamique marine donne une tension permanente à l’ensemble.

Viennent tout de suite à l’esprit, les villages de pêcheurs, les passes récifales, les varangues du bord de plage avec leurs fleurs blanches, les terres de la Thieubert, les contreforts volcaniques qui se gorgent d’embruns, ceux qui se déversent vers les champs canniers qui, en prise avec les éléments et la mer, s’étendent de Saint Pierre au Carbet.

Neisson Blanc bio

Neisson Le rhum Bio, Rhum blanc agricole – Limited Edition 52.5 %

Nez : la finesse et la complexité aromatique d’un grand cru. La fleur de manguier souligne la banane verte et le mangoustan d’une rare qualité glissant vers le végétal subtil ‘carciofino profumato’ des fermentations longues (ou pointe végétale d’artichaut à l’italienne d’une belle gourmandise). Les strates aromatiques n’en finissent plus de s’accumuler, oscillant entre le floral, le végétal et le fruité : c’est splendide.

Bouche : subtile et fusionnelle. La groseille blanche et le maracuja jaune mettent en relief des agrumes riches ou exotiques : main de Buddha, cédrat et citron-caviar. Ici tout confine à ce que la vivacité des agrumes fusionne avec les fleurs blanches, la boucle est bouclée.

Finale : fraîche et végétale, elle est d’une texture et d’une longueur remarquable. L’estragon confère une belle tonicité, rehaussée par la verveine odorante et l’aspérule. Une légère note métallique structure l’ensemble et électrise quelque peu la langue. La trame se fait horizontale, le végétal frais et la persistance impressionnante.

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader