Mantuano et Planas deux nouveaux chez Diplomático – Décodage

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Chais Diplomatico

A-t-on besoin encore de vous présenter Diplomático, le rhum vénézuélien basé au pied de la Cordières des Andes qui a révolutionné la planète des rhums de tradition hispanique ? Elaboré à partir de mélasse et de « miel » de canne à sucre, Diplomático est devenu la valeur sûre pour de nombreux cavistes et pour les consommateurs novices aux saveurs de la canne à sucre. La distillerie, Destilerias Unidas, qui en produit les jus, réalise aujourd’hui pas moins de 49 recettes de rhums différentes. Probablement un record !

Pour ce faire, la distillerie s’appuie sur le savoir-faire du maestro ronero Tito Cordero et sur un immense  stock qui a la particularité d’héberger une grande variété de rhums tant au niveau de la matière première (miel ou mélasse), de la distillation (colonnes et alambics), que des fûts (bourbon, porto et xérès) et, bien sûr, des comptes d’âges…


Lire aussi  : Rencontre avec Tito Cordero, maestro ronero de Diplomatico


S’il est inutile de présenter Diplomático, il n’est pas inutile, au moment où la marque sort deux nouvelles références, de se replonger un peu dans ses méthodes d’élaboration tant on peut s’y perdre. José Rafael Ballesteros Vargas, celui qu’on surnomme Josélito, responsable de la marque pour l’Europe, nous aide à nous y retrouver :

La suite de cet article est réservée aux abonnés.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader