Dégustation de 3 Foursquare Exceptional Cask Selection

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

En pointe sud de la Barbade, la mer est davantage une alliée quand on arrive à bon port. Et il faut un peu plus que les évaluations habituelles pour arriver sereinement vers la baie de Carlisle.

Ici la mer restitue en embruns ce qu’elle prend aux marins et entre Four Roads et Charnocks où s’étend la distillerie Foursquare, on voit la bruine ruisseler sur la façade de l’ancienne Distil house. Des pierres grises de 1737 à la distillerie moderne, aménagée dans l’antique fabrique de sucre du domaine, l’on se trouve à moins d’un mile d’Hopefield et à quelques encablures de Lord’s Castle où, échappant à la vertu mais pas à ses intérêts, Sam Lord entassait le butin des navires qu’il faisait naufrager. Il les attirait par les braseros qu’il allumait dans les cocotiers. Avalés par la nuit et croyant apercevoir les feux de Bridgetown les équipages venaient se briser sur les récifs coralliens. Pas moins près de son solstice, la piraterie offrait à la perversion les moyens de s’enrichir d’elle-même.

C’est entre ces mêmes étendues de sable blanc et de forêts d’acajou que l’activité sucrière fut introduite par les hollandais qui, quittant leurs terres brésiliennes du Pernambouc après les révoltes de 1640, finirent par s’y installer. Cette île excentrée fut ainsi l’incubateur de la culture de la canne dans l’arc caribéen et possède l’un des plus anciens héritages en matière de distillation de rhum. Dans la vallée de St. Philip Foursquare en fait partie. Cette entreprise familiale détenue par le maître distillateur Richard Seale est innovante et authentique. Elle a la souplesse nécessaire. Ici les fermentations durent 44 heures dans des cuves de 40.000 litres. La distillation est effectuée dans une double colonne à 40 plateaux de cuivre, mais également dans un alambic pot still à double retord en cuivre. De ses chais sont sortis trois rhums de mélasse distinctement bajan dans leur identité.

 

Foursquare, Zinfandel Cask Blend 11 YO Exceptional Cask Selection – 43%

Foursquare, Zinfandel Cask Blend 11 YO Exceptional Cask SelectionNez : l’attaque est riche et sucrée. Le sucre candi brun, le toffee et la pâte d’amande cèdent difficilement du terrain. A l’arrière scène l’on découvre toutefois le fruité subtil du raisin rouge et quelques embruns marins.

Bouche : une première attaque complexe et légèrement minérale (argile) avant que les notes de sucre candi ne reprennent définitivement possession du terrain. La confiture de fruits rouges et noirs fait son apparition en même temps que la cannelle ainsi qu’une jolie amertume de type guarana. Mais la force de la pointe sucrée reprend vite le dessus en fin de palais.
Finale : la mélasse absorbe le tannique végétal. Une dorsale générale toutefois un peu trop sucrée.

Foursquare, Port Cask Finish 9 YO Exceptional Cask Selection – 40%

Foursquare, Port Cask Finish 9 YO Exceptional Cask SelectionNez : chaque facette de la complexité aromatique de ce rhum, élevé pendant 3 ans en fût de Bourbon puis 6 années supplémentaires en fût de Porto, renvoie à la fois à sa personnalité fruité – sur les baies séchées : raisins, cranberry, mûre et cassis, mais également à son côté marin.

Bouche : à l’aération il se fond en subtilité : apparait alors la cerise des grands portos, la guimauve ainsi que le meilleur de la fraise Charlotte.

Finale : elle confirme la bouche sur le toffee et les cerises à l’eau de vie.

 

 

Foursquare, 2004 Single Blended Rum 11 YO Bourbon Cask Exceptional Cask Selection – 59%

Foursquare, 2004 Single Blended Rum 11 YO Bourbon Cask Exceptional Cask SelectionNez : ce rhum millésimé, qui combine des eaux-de-vie distillées en Pot Still et en Colonne, offre un sommet de fraicheur aromatique. Une première attaque sur le coing et les raisins passerillés laisse place à un mochaccino bien tourné. Le nez s’emplie alors d’une pointe de liqueur de cannelle aussi rafraîchissante que soyeuse. On retrouve là toute l’élégance des grands rhums bajan.

Bouche : un sommet gustatif pour ce second mouvement dont le délié n’a d’égal que la finesse des réglisses douces qui le sous-tendent. Le muscovado, la myrtille, la réglisse fourrée et la cerise noire complètent le tableau. Quelques gouttes de liqueur de noix complexifient encore l’ensemble.

Finale : racée. Tout d’abord empreinte d’un fruité affleurant, elle devient profondément chocolatée, sous-tendue par des notes de fumée et de rancio.

Un sommet aromatique.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader