Les cuvées parcellaires on en rêvait Longueteau l’a fait

longueteau-articleNotre rédacteur en chef Alexandre Vingtier l’avait prophétisé dans un édito il y a deux ans :
avec la montée en gamme du rhum agricole, les producteurs devenant de plus en plus pointus pour coller à un marché d’amateurs de plus en plus exigeants : on devrait voir apparaître rapidement des cuvées parcellaires prolongement logique des expressions monovariétales. Mais prophétiser n’est pas acter, et on se demandait d’où viendrait le premier coup. Tout d’abord, pour que les conditions soient réunies à leur apparition, il fallait un propriétaire-récoltant comme on dit dans le Vin. Alors, JM ? Neisson ? Bielle ? Qui allait dégainer le premier ? La cuvée de l’Océan de Trois Rivières était une jolie première approche mais on ne peut pas évoquer à son sujet de cuvée parcellaire à proprement parler. Et c’est finalement de Guadeloupe qu’est venue la nouvelle en juin de cette année. Discrètement, à sa manière, François Longueteau est allé présenter ses nouveaux bébés à Vinexpo Bordeaux avant de les sortir au grand jour lors de deux dégustations mémorables chez Christian de Montaguère. Le résultat est époustouflant : des rhums blancs aux identités fortes, complètement différents l’un de l’autre bien qu’issus de la même variété de canne mais avec comme trait d’union une grande finesse. De vraies belles expressions du terroir. François Longueteau nous les raconte plus en détail.

Rumporter : François, racontez-nous votre démarche…
François Longueteau : Le domaine est composé de 12 parcelles de 2 variétés de canne à sucre, la Canne Rouge (R-579) et la Canne Bleue (B69-566). Chaque parcelle du domaine est cultivée et sélectionnée afin de véhiculer l’expression d’un terroir d’exception, la conjonction parfaite du sol, de l’environnement et du savoir-faire familiale. C’est cet énorme travail de valorisation de notre terroir entamé depuis une vingtaine d’année par mon père que nous avons voulu sublimer à travers nos sélections parcellaires.

Rumporter : Quelles sont les parcelles que vous avez choisies et pourquoi ?
FL : Le Sélection Parcellaire Canne Rouge 2014 n°1, provient d’une parcelle cultivée en plein soleil, dans un environnement très sec. La canne rouge qui y pousse dévoile un caractère assez puissant, avec quelques notes d’agrumes et d’anis étoilée qui laissent place à un final explosif entre poivre gris et notes mentholées.
Le Sélection Parcellaire Canne Rouge 2014 n°09, provient d’une parcelle cultivée dans une zone humide, entouré de cours d’eau et dévoile de ce fait un caractère plus souple. Les premières notes sont sucrées, presque boisées pour laisser place à une fin de bouche tout en rondeur et en finesse.
Ces deux cuvées seront disponibles cet hiver chez les cavistes mais on attend la suite de ces expériences avec impatience.

Longueteau Sélection Parcellaire N°01 2014
70 cl – 55°
Chez les cavistes – 35 €

Longueteau Sélection Parcellaire N°09 2014
70 cl – 55°
Chez les cavistes – 35 €

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader