Rennes : Arhumatisé, le caviste spécialiste du rhum

Ouvert depuis moins d’un an à Rennes, Arhumatisé fait le bonheur des amateurs de rhum. Dans une ambiance chaleureuse, Aurélie et Yannick vous invitent à découvrir une sélection de plus de 270 rhums. Rencontre. 

Arhumatisé à Rennes

Adrien Bonetto : Pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre histoire ? 

Yannick Laquerre : Tous mes amis d’enfance sont originaires de Martinique et on passait énormément de temps ensemble et j’ai été très influencé pour la culture caribéenne. Étant passionné d’histoire je me suis très vite intéressé à l’histoire des petites et grandes Antilles et aux commerces qui y sont liés.

Clairement le rhum est une passion avant d’être un métier et c’était pour moi une vraie opportunité de convertir tout ça en projet commun. Ce qui est top, c’est que ma femme Aurélie a complètement adhéré au concept.

Après plusieurs mois de travaux réalisés nous-mêmes avec l’aide des copains nous avons ouvert le 6 Novembre 2018.

Contrairement à beaucoup de nos clients, nous avons commencé par le rhum agricole et ensuite seulement nous nous sommes intéressés aux autres traditions. Depuis quelques années, c’est moi qui leur fait découvrir des nouveaux produits. Mais toujours à l’aveugle parce que il y a un peu de mauvaise foi dès qu’on est plus sur du rhum martiniquais ;).

AB : Quelles sont les références les plus vendues dans votre cave ?

YL : Nous avons à peu près 270 références rhum. Nous ne vendons ni Diplomatico, ni Don Papa. C’est un choix afin d’engager le dialogue sur les qualités de fabrication et la dégustation est quelque chose que nous pratiquons énormément. En général nous avons une quinzaine de rhums vieux ouverts et à peu près dix rhums blancs.

La part belle est faite aux agricoles et tradition anglaise. Les arrangés et les vieux sont en tête. Étant très fan de rhum blanc, je pense réussir à vendre des produits top comme le Depaz Cuvée de la montagne, Mana’o blanc, O’reizinho et bien sûr le 52.5 de chez Neisson.

En ron nos meilleures ventes sont : Dos maderas 5+5, Fortin heroica, Ron Maja finish La Nerthe, Cartavio 12 ans et Fair Belize.

Mais j’avoue emmener les amateurs de ron à la découverte avec Doorly’s, Chairman’s Reserve, English Harbour, Foursquare et Mount Gay en fonction des goûts de départ.

En agricole HSE, Longueteau, Severin, 3R, Depaz et La Favorite sont nos champions.

Arhumatisé à Rennes

AB : Quels sont vos rhums préférés ?

YL : En vieux : Neisson, La Favorite,  Longueteau, Foursquare, Mount Gay et Dos Maderas, Old Brothers Fiji. En blanc : Neisson 52.5, La Favorite (La Digue), A1710 full proof et Old Brothers 72.6.

AB : Comment voyez-vous l’évolution du marché (des rhums vieux aux rhums arrangés) ?

YL : Nous on débute donc c’est tôt pour se prononcer mais je crois que nous sommes là pour orienter le marché. Ce que je constate c’est que les clients sont en demande de transparence donc les infos qu’on donne impactent forcément les néophytes ou les amateurs curieux.

Les rhums arrangés sont très porteurs et je trouve intéressant d’avoir le choix dans les artisans qui les conçoivent. Nous privilégions la transparence sur l’origine des rhums et ingrédients utilisés et le rapport humain, le feeling qu’on a avec le fabricant.

AB : La GMS propose de plus en plus de références, qu’est ce que cela vous inspire ?

YL : Nous étions consommateurs avant d’être rhumistes et on a bien vu les rayons s’étoffer en rhum et c’est une très bonne chose pour attirer de nouveaux consommateurs. Arhumatisé à RennesMais, une fois de plus, c’est à nous de convertir les consommateurs en amateurs éclairés. Je ne propose aucun produit distribué en GMS. On remarque que les marques GMS qui ont les gammes caviste que nous travaillons n’attirent pas du tout les gens. Quand ils entrent dans la boutique, les gens veulent découvrir d’autres marques. Même si les marques développent plusieurs gammes pour différents réseaux, j’ai quand même l’impression que celles qui ont choisi la distribution en GMS ont fait le choix du volume et de pouvoir se permettre de ne pas être « impactées » par la perte des « client caves » et de l’image de qualité qui va avec.

AB : Quelle est votre plus belle rencontre dans le milieu du rhum ?

YL : J’espère qu’elles sont a venir !!! J’ai été très content de rencontrer Cyrille Lawson et Franck Dormoy à notre 1er salon en septembre 2018. Des gens d’un niveau technique et d’une accessibilité vraiment top.

Et j’ai de très bons contacts avec Anthony de Old Brothers. Il nous avait dès le début encouragé à ouvrir la boutique. Nous avons démarré de rien et partageons pas mal de choses en commun en terme de valeurs et d’état d’esprit.

AB : Votre plus beau voyage sur les terres du rhum ou votre destination de rêve ?

YL : Le salon de mon meilleur ami Nico où j’ai découvert le rhum ! Nous n’avons pour l’instant pas pu se permettre de voyager mais c’est notre rêve. Le but serait de faire le plus souvent possible des pèlerinages en famille dans toutes les Antilles en particuliers Martinique, Guadeloupe, Grenade et Haïti. Mais à cinq, le budget n’est pas le même.

AB : Pour terminer, avez vous quelques anecdotes avec des clients ?

YL : C’est plus des moments où on rencontre des gens passionnés et qui ont goûté quantité de vieux millésimes dont je rêve. Ou ces clients réguliers avec qui une vraie complicité s’installe. Ma femme Aurélie a pour spécialité d’accueillir tous les gens plutôt âgés qui ont envie de parler, montrer leurs photos de vacances aux Antilles. Je crois que le rhum, si on est dans le partage, amène vite une proximité avec les gens.


Arhumatisé

17 rue Victor Hugo

35000 RENNES

02 99 38 16 97 – 06 75 68 75 11

arhumatise35@gmail.com

www.arhumatise.com

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader