Dégustation Tres Hombres : Escale à la Bardade

Le Tres Hombres est un brick-goélette (shooner-brig ou brigantine en outre-manche), qui possède les qualités des deux navires dont il tire le nom : la vitesse du brick et la maniabilité de la goélette – surtout par vent latéral – grâce à ses voiles auriques et à son équipage réduit.Voilier Tres hombres

Le long des quais les langues souvent se délient, puis en mer et par tous les temps le silence reprend place. Avant d’embarquer, l’équipage s’affaire afin de ne pas avoir à projeter les regards sur les horizons bleus colorés. Il sera bien temps. Le long du quai le voilier allonge ses 105 pieds alors que les fûts roulent comme l’aiguade et l’avitaillement. L’important est qu’ils ne roulent plus une fois arrimés. Puis la réalité du transport à voile prend tout son sens, bien différente de la pratique itinérante : ici on ne se promène pas et il n’existe que deux constantes : le bien fait à l’environnement et le danger… et si l’on embarque autant le faire pour ces deux raisons qui stabiliseront les marchandises et resserreront les liens entre l’équipage.

Les mois de voyage en mer ouverte offre un vieillissement dynamique qui confère au rhum une évolution aromatique importante : le contenu des fûts est remué en permanence en raison du roulis, du cavalement et du tangage continus du voilier. Ce vieillissement et donc par essence différent du vieillissement tropical statique dans les chais où les rhums vont se décanter lentement, où les fûts sont déplacés de temps en temps mais ne sont pas en mouvement continu, imprimé par l’oscillement permanent du voilier.


LIRE AUSSI : TRES HOMBRES – RENCONTRE AVEC ANDREAS LACKNER L’UN DES FONDATEURS


Sans traces matérielles sur la surface de l’océan, le voyage vélique presque s’efface, il n’existe que dans la mémoire de ceux qui l’ont accompli. Alors embarquons sur le brick-goélette Tres Hombres et n’oublions pas : l’étoile que darde le sextant n’est pas la destination mais le guide.

Tres Hombres c’est le brick-goélette sur lequel sont transportés les fûts mais c’est aussi une gamme de rhum : celle issue justement des fûts transportés. Tres Hombres c’est surtout trois hommes : Andreas Lackner, Arjen van der Veen et Jorne Langelaan les fondateurs de Fair Transport, basée aux Pays-Bas et armateurs du navire éponyme et d’un autre voilier : le Nordlys, un ketch norvégien de 141 ans et de 69 pieds. Andreas Lackner sélectionne les rhums Tres Hombre qui sont distribués en France par les Frères de la Côte.

Les Frères de la Côte, créée en 2015 et basée historiquement à Saint-Etienne, est une société importatrice de produits uniquement transportés à voile, essentiellement du rhum, du chocolat et du café. Ce sont aussi 2 frères capitaines de voilier : François et Raphaël Mangin-Deville. Aux Antilles, ils ont rencontré en 2010 Andreas Lackner capitaine du Tres Hombres qui avait le projet de réhabiliter le transport de marchandise par grand voilier. François est devenu l’un des capitaines du Tres Hombres et depuis 2015 ils distribuent les cargaisons en France, le but étant d’établir une économie paisible, propre mais également qualitative. Ils ont le projet de rétablir, dans le proche futur, l’ancienne route commerciale maritime entre l’Europe et les Antilles « en faisant voyager du vin à l’aller et du rhum au retour comme cela c’est toujours fait jadis, avant l’avènement du moteur thermique.

Et ceci parfois en utilisant les mêmes fûts », Raphaël Mangin-Deville. Sur ce même concept écologique et de vieillissement dynamique, Les Frères de la Côte ont également convoyé la goélette Bielle depuis Marie-Galante jusqu’à la Rochelle début septembre 2018. Ils ont également entrepris la réhabilitation d un grand voilier battant pavillon français dont la coque est entrée en chantier au mois d’août dernier pour deux ans de restauration.

tres hombres
Les pâtons en formation sur la table des cartes © DR

Escale à la Bardade

Cinglant toutes voiles dehors à l’approche de la Barbade, le voilier corsaire et forceur de blocus se montre rapide et manœuvrable. Ses voiles carrées sur le mât de misaine et auriques sur le mât arrière tracent dans les airs une géographie complexe du plan de voilure qu’accentuent les nombreuses voiles d’étais courant devant les mâts. La Barbade est une île à part, écarté de l’arc antillais, prise d’assaut par les lourdes vagues atlantiques sur sa côte orientale, vers Diamond Valley.

Après Silver Rock Beach, c’est la baie de Carlisle qui offre le premier lieu de relâche protégé. C’est un mouillage rouleur mais paisible, lacéré de bleus et de turquoises profonds. En montant la coupée, les hommes d’équipage bénéficient d’un vent plus soutenu qui ventile Tres Hombres et bouscule l’air tépide que torsade les lueurs du soir. Aux lumières obliques des matins de ce monde, des chevaux de course viennent nager autour des embarcations, alors que la table des cartes, en cabine, est transformée en plan de travail pour les pâtons.

En pointe sud-est de l’île, à St. Philip Parish, Foursquare est l’entreprise familiale innovante et authentique que l’on connaît. Des pierres grises de l’ancienne Distill house (1737) à la distillerie moderne fondée en 1996 par David Seale, aménagée dans l’historique fabrique de sucre du domaine et reprise par son fils Richard, les contrastes sont forts avec la baie de Carlisle. De cette distillerie, Tres Hombres embarquera par la mer les fûts nécessaires à deux expressions.

Tres Hombres Old Porto Bayan XII, Millésime 2005, Barbade Ed. n°20 – 42%

Distillé en 2005 dans les alambics de la distillerie Foursquare, vieilli pendant douze ans à la Barbade en fûts de Bourbon, ce rhum a subi une finition dans sept barriques de Porto de 225 litres pendant les six mois de voyage du Tres Hombres. 3 142 bouteilles ont été scellées et étiquetées en bois de bouleau.

Tres Hombres Old Porto Bayan XII, Millésime 2005, Barbade

Nez : dans un style assez inattendu, ce rhum barbadien surprend par son nez dominé par des notes d’épices chaudes et de fruits (fraise, anone). Le tout cède rapidement du terrain à une aromatique végétale (angélique, armoise) que souligne le citron doux.

Bouche : exubérante et assez anisée. C’est un rhum pluriel à ne pas mettre entre toutes les mains, il s’éloigne aromatiquement des terres qui l’ont vu naître, la cardamome, une pointe de fraîcheur apportée par l’hysope ainsi qu’une jolie amertume de type guarana complètent le tout.

Finale : Vivifiante et miellée, elle s’éloigne des marqueurs aromatiques développés au nez et à la bouche. Elle commence sur les ajoncs épineux pour finir sur l’hydromel.

Tres Hombres Foursquare, Millésime 2005 Barbade Porto Finish – 63.3%

Ce Foursquare a bénéficié d’un premier séjour de 11 ans à la Barbade, vieillissant en milieu tropical et d’une seconde phase de maturation en fûts de Porto Tawny, d’abord dynamique pendant les six mois de voyage du Tres Hombres auxquels se sont ajoutés six mois de vieillissement continental dans le chai des Frères de la Côte, à Saint-Etienne. Il a été embouteillé et scellé à la main, de cette cire d’abeille teintée en noir avec de l’encre de seiche.

Tres Hombres Foursquare, Millésime 2005 Barbade Porto Finish - 63.3%

Nez : rond et ample, il renvoie à la fois à sa personnalité fruitée (fruits rouges, pruneau) et vineuse – vin de framboise – assouplie par des raisins secs de Malaga. Des tensions amères viennent donner du volume à l’ensemble.

Bouche : elle fait bouger les lignes. L’attaque est puissante et vineuse à souhait, avec une pointe de vernis à ongle qui disparaît à l’aération. L’abricot séché et le pain grillé viennent complexifier la texture grasse que sous-tendent des notes fraîches et mentholées.

Finale : vivifiante, tout d’abord empreinte d’un vineux affleurant (grenadine), elle devient plus profondément toastée et épicée (mochaccino, liqueur de cannelle).

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
preloader