Banc d’essai – Barbade possibilités d’une île #2 : St Nicholas Abbey

Décalée de l’arc antillais dont elle est la terre la plus orientale, la Barbade n’est pas une île volcanique mais calcaire : la partie émergée d’un prisme d’accrétion du bassin océanique, constituée de roches sédimentaires. A l’est de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, dans les Îles-sous-le-Vent, au sein des Petites Antilles, elle partage sa frontière maritime, au nord, avec Sainte-Lucie et la Martinique et, au sud, avec la Grenade et Trinité-et-Tobago.

Carte distilleries de la Barbade
© Copyright Louko

Introduite par les hollandais qui quittèrent leurs terres brésiliennes du Pernambouc en 1640, la culture de la canne dans cette île excentrée lui permit d’en être l’incubateur pour tout l’arc caribéen. Elle possède ainsi l’un des plus anciens héritages en matière de distillation de rhum, les premières traces de ‘Barbados Water’ remontant à 1637. Sa façade orientale ‘au vent’ est plus humide que la côte ouest, sous le vent, et toute entière soumise aux influences océaniques et aux alizés venus du nord-est qui tempèrent la température tropicale.

St Nicholas Abbey
Fondée en 2009 par l’architecte Larry Warren, la distillerie Saint Nicholas Abbey est attenante à ce qui reste la dernière maison victorienne encore debout à la Barbade.

Alors il est temps de plonger vers les palaces flottants de Port Saint Charles, de s’enfièvrer dans les soirées flying fish lors d’un barbecue sur la plage, de s’assourdir dans un des rum shops où s’entrechoquent les parties de dominos ou de se rafraîchir dans les piscines naturelles des grottes d’Harrison. Tour d’horizon.

ST. NICHOLAS ABBEY

Si St Nicholas n’a jamais été une abbaye, elle a cependant, depuis le XVIIème siècle, toujours été une plantation de canne à sucre et les première trace de production de rhum remontent à Sir John Gay Alleyne qui avait introduit une unité de production de rhum en 1775.

La nouvelle distillerie de St Nicholas Abbey, fondée en 2009 par Larry Warren au sein de cette plantation historique de 415 ha, se démarque de ces voisines par l’usage de sirop de canne au lieu de mélasse sucrière pour la production de son rhum.

St Nicholas Abbey 5 ans – 40%

St Nicholas Abbey 5 ans Barbade

Nez : boisé et assez uniforme, il se développe sur les fruits à coque : noisette, noix, noix de macadamia. Un parfum de mochaccino sous-tend l’ensemble, laissant ressortir des pointes de cacao prononcées.

Bouche : soyeuse dans un premier mouvement, elle n’est pas sans évoquer le lait de poule. Des notes épicées se développent peu à peu, centrées autour du poivre blanc. La structure aromatique manque toutefois de tenue (et de complexité) pour s’exprimer pleinement.

Finale : saline mais assez courte, elle se teinte de volutes marines, d’embruns et de coumarine. La réglisse sous-tend l’ensemble et s’immisce en toute fin.


Rumporter Magazine Septembre 2019

RUMPORTER

Édition Novembre 2019

Voir le sommaire

Acheter à l’unité

Découvrir les offres d’abonnement

 

Pas encore de commentaires

Comments are closed

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.
X
Secured By miniOrange preloader